Un astronaute filme un mystérieux phénomène météorologique depuis la Station spatiale internationale

0

Alors qu’il se trouvait à bord de l’ISS, l’astronaute danois Andreas Mogensen a filmé au-dessus du golfe du Bengale, un phénomène particulièrement rare : des jets bleus dans la haute atmosphère.

Baptisés sylphes rouges, jets bleus, farfadets ou elfes, ces insaisissables décharges électriques titillaient jusqu’alors la curiosité des chercheurs qui ne disposaient pas de suffisamment de données pour les étudier. C’est aujourd’hui chose faite grâce à l’expérience Thor qui s’est déroulée durant la mission Iriss de 1O jours de l’astronaute de l’ESA. Après lui avoir communiqué une liste des endroits susceptibles de voir apparaître ces phénomènes électriques, le Danois a eu pour mission de les filmer à l’aide de l’appareil le plus sensible à bord.

90 flashes de jets bleus par minutes.

Après analyse, l’équipe de chercheurs a publié dans The Geophysical Research Letter un article qui confirme l’existence de jets bleus d’une envergure de l’ordre du kilomètre à 18 km d’altitude et même d’un jet bleu à impulsions atteignant 40 km d’altitude.

Les décharges des jets bleus revêtent une réelle importance dans nos connaissances du climat. Comme les orages électriques atteignent la stratosphère, ils jouent un rôle dans la manière dont notre atmosphère nous protège des radiations cosmiques, explique un des chercheurs.

« Ce n’est pas tous les jours que l’on filme un nouveau phénomène météorologique. Je suis donc très satisfait du résultat, mais encore plus satisfait à l’idée que les scientifiques auront bientôt l’opportunité d’étudier ces curieux orages plus en détail » souligne l’astronaute.

Une expérience fructueuse qui confirme que la Station Spatiale Internationale jouera désormais un rôle régulier dans l’étude des phénomènes météorologiques.


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.