À force de se dénuder sur Twitch, cette joueuse de Call of Duty a été bannie

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});


Twitch n’est pas une plateforme qui laisse la place à l’érotisme, nous sommes prévenus. Le service de streaming et de VOD de jeux vidéo, d’eSport et d’émissions apparentées lancé en juin 2011 ne cesse d’évoquer sa politique rigoureuse qui ne laisse aucune chance à toutes formes d’exhibitionnisme ou de sensualité un peu trop exacerbée.

Bien évidemment, pour tenter de passer au travers de ces règles, certains streamers et streameuses usaient de techniques peu conventionnelles et laissaient penser aux « fails sexy » histoire de faire croire que les quelques dérapages sexy qu’on pouvait voir en live n’étaient dû qu’à de vulgaires incidents.

Zoie Burgher, elle assume

La streameuse professionnelle Zoie Burgher, qui s’est spécialisée il y a quelques temps dans le titre d’Activision Call of Duty a pris pour habitude de présenter son arrière-train à ses abonnés à chaque Killcam. Jusqu’à maintenant, sa communauté la soutenait et Twitch n’osait pas vraiment intervenir, expliquant « qu’il n’y avait pas de quoi bannir la jeune femme » . Mais ses actions répétées au cours des derniers mois ne sont pas passées inaperçues.

Et son dernier stream en date a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase puisqu’elle a reçu un e-mail de la part de la plateforme de diffusion américaine lui expliquant qu’elle était désormais bannie à vie du service.

Néanmoins, à l’inverse des autres streamers et streameuses spécialisés dans les fails de ce type, Zoie Burgher assume pleinement cette suspension. Elle a d’ailleurs posté le message sur sur son compte Twitter, expliquant également à ses followers qu’elle continuerait de leur proposer des vidéos via ses comptes de réseaux sociaux et YouTube.


On a donc pas fini d’entendre parler d’elle.

twitch-576x1024




Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.