Dans l’Iowa, une ville veut créer un paradis pour les abeilles

0


Pour lutter contre la disparition inquiétante des abeilles, une ville américaine a décidé de créer un endroit spécialement dédié à ces dernières.

Nous l’évoquions récemment avec vous, mais la situation des abeilles est de plus en plus alarmante. De nombreuses espèces disparaissent sans que l’on sache la raison exacte, même si la combinaison de maladies, de l’utilisation de pesticide et de la modification du climat semble être la cause principale.

Créer un Eldorado pour les abeilles

On sait que des chercheurs japonais tentent de créer des mini-drones permettant de remplacer l’action pollinisatrice de l’insecte, mais le chemin est encore (très) long et ne représente pas une solution à long terme pour l’instant.

La ville de Cedar Rapids, située dans l’Iowa, a décidé de cultiver 188 hectares (quasiment un kilomètre carré) de terrain uniquement pour y faire pousser des fleurs sauvages. À termes, cette petite agglomération de 130 000 habitants aimerait laisser jusqu’à 1000 hectares entièrement dédiés aux abeilles. Ce projet est fait partie d’une collaboration entre la ville et le Monarch Research Project, dont le but est de polliniser des lieux pour y faire revenir les insectes.

Crédits : Cedar Rapids Parks and Recreation

De nombreux autres espèces concernées

Ils ont également cherché les endroits déserts (dans la ville et près des routes) afin d’y installer des petits espaces verts. Les deux entités ont pu récolter 180 000 dollars pour créer ce « paradis » naturel, qui ne profite d’ailleurs pas qu’aux abeilles comme le précise l’intendant du parc.

Avec le boom agricole qui s’est produit il y a cent ans, environ 99,9 % de l’habitat naturel de l’Iowa a été perdu. […] En ramenant cet habitat naturel, vous pouvez aider bien plus que les insectes pollinisateurs. Cela concerne aussi les oiseaux, les amphibiens, les reptiles, les mammifères… tous les animaux qui ont besoin de cet habitat naturel.

La majorité de l’endroit est composé de plantes herbacées (et de fleur). Les abeilles auront de quoi faire puisque 39 espèces ont été semées pour qu’elles puissent butiner massivement… Et tranquillement.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.