Selon les scientifiques, si vous êtes solitaire, c’est que vous êtes intelligent

0


Voilà peut-être la réponse que vous pourrez donner à la personne qui souhaite absolument vous voir venir à sa soirée du week-end prochain : « Je ne peux pas, je suis trop intelligent » . Dans une étude publiée dans le British Journal of Psychology, des chercheurs de la Singapore Management University nous expliquent pourquoi les gens d’une grande intelligence peuvent être mal à l’aise lorsqu’elles sont entourées « d’amis » ou qu’elles se sentent dans l’obligation de se sociabiliser.

Léon, solitaire au cœur tendre

Pas forcément, un mauvais signe

L’échantillon sur laquelle cette étude a été menée est on ne peut plus important : 15 000 adultes âgés entre 18 et 28 ans. Et les résultats sont clairs : les personnes qui correspondaient aux critères les plus « intelligents » préféraient clairement vivres dans des zones moins densément peuplées et s’assurer qu’ils aient le moins de relations d’ordre sociales dans leur quotidien. Ça vous rappelle quelqu’un ?

Attention néanmoins, les chercheurs précisent que les gens intelligents ne sont pas tous comme cela et qu’il existe de nombreux grands esprits qui aiment se sociabiliser. Mais les grandes avancées technologiques de ces dernières années ont modifié la manière dont nous évoluons dans notre environnement. En clair, il n’est plus obligatoire de se lier d’amitié avec de nombreuses personnes pour évoluer dans la société. Les auteurs de l’étude précisent alors :

Les situations et les circonstances qui auraient apporté une satisfaction accrue à nos ancêtres peuvent toujours nous satisfaire aujourd’hui. Les découvertes suggèrent que ceux qui sont dotés d’une intelligence supérieure et d’une capacité à l’exploiter sont moins susceptibles de passer beaucoup de temps à se socialiser car ils sont préoccupés par des objectifs à long terme.

En clair, si certains de vos amis ne demandent pas à vous voir régulièrement, c’est parce qu’ils estiment qu’ils ont des choses plus importantes à faire avant (étudier, lire, travailler…). Et ce n’est pas forcément contre vous.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.