Suite à une panne moteur, la sonde Juno restera à distance de Jupiter

0


La sonde Juno, dans le voisinage de Jupiter depuis l’été dernier, est actuellement dans une orbite elliptique autour de la planète. Elle a connu un souci moteur inquiétant qui a chamboulé le programme de sa mission. Ainsi, au lieu de s’approcher de la géante gazeuse, elle va finalement rester sur son orbite.

Une orbite qui ne bougera pas

La sonde Juno est actuellement dans une orbite elliptique atour de la géante gazeuse, il lui faut ainsi 53 jours pour en faire le tour. Une orbite qui l’éloigne puis la rapproche de la planète à une distance de 5000 kilomètres, et ce, tous les deux mois. En octobre, la NASA devrait activer le moteur principal pour rapprocher Juno et stabiliser l’orbite. Ainsi, la sonde devait se rapprocher de Jupiter toutes les deux semaines seulement. Mais la défaillance du moteur a poussé l’agence américaine à la prudence.

La NASA craignait en effet que le moteur, mal calibré, pousse Juno vers les tempêtes infernales de la surface de la planète et cherchait donc une solution. Aujourd’hui, l’agence confirme que finalement, elle n’activera pas le moteur, trop risqué. Juno restera donc sur son orbite. Un moindre mal, puisque même avec cette orbite un peu bâtarde, elle peut étudier la planète. Pas aussi bien que la NASA l’aurait souhaité, mais c’est déjà mieux que rien. Ainsi, au lieu de réaliser 36 rotations autour de Jupiter, Juno va en réaliser seulement 12. Un nombre de survol insuffisant pour cartographier la planète en intégralité, mais qui vaut mieux qu’un échec immédiat.

Avec cet événement, la NASA explique que la mission de la sonde sera prolongée de quelques mois. Ainsi, la sonde devrait plonger dans l’atmosphère infernale de Jupiter en juillet 2018, et non en février 2018 comme prévu au départ.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.