UPS teste un camion de livraison qui peut faire décoller des drones

0


Le géant de la livraison semble avoir compris l’engouement autour de la livraison par drone, et aimerait l’utiliser pour réduire ses coûts de transport.

Les poids lourds de la vente en ligne s’intéressent tous plus ou moins à la livraison par drone, qui présente plusieurs avantages. Et si Amazon semble particulièrement impliqué avec Prime Air, UPS se penche également sur la question, mais de manière un peu différente.

Des drones pour aider les chauffeurs

L’entreprise américaine n’a pas l’intention de remplacer ses chauffeurs, mais aimerait équiper ses camions avec des drones permettant d’atteindre des zones difficiles d’accès. Une initiative qui permettrait d’optimiser les livraisons, notamment en zones rurales. Mark Wallace, vice-président directeur de l’ingénierie mondiale et du développement durable d’UPS, y voit une manière de livrer plusieurs personnes en même temps.

« Ce test est différent de tout ce que nous avons fait en matière de drones jusqu’à présent. Il aura une incidence sur nos prochaines livraisons et notamment dans les zones rurales où nos véhicules de livraison doivent souvent parcourir plusieurs kilomètres pour effectuer une seule livraison. »

Selon lui, les kilomètres économisés grâce aux drones pourraient permettre de faire des économies non négligeables quand on sait que sa flotte est composée de 102 000 chauffeurs. En effet, les zones rurales sont les plus coûteuses à desservir en raison des terres de chacun.

« Imaginez un itinéraire triangulaire où les différents points de livraison sont à plusieurs kilomètres les uns des autres par route. Envoyer un drone depuis un véhicule de livraison ne serait-ce que pour une seule de ces livraisons permettrait de réduire les coûts liés aux kilomètres parcourus. Nous pourrions ainsi améliorer grandement notre efficacité sur notre réseau et réduire nos émissions par la même occasion. »

Un système fiable

La réduction d’un mile par jour (et par conducteur) pourrait effectivement permettre d’économiser jusqu’à 50 millions de dollars par an.

L’entreprise a donc entamé une collaboration avec Workhorse afin qu’il fabrique un drone ainsi qu’un véhicule de livraison électrique adapté. L’octocoptère peut ainsi décoller du toit du camion avec le colis précédemment placé dans une cage suspendu par le chauffeur. Ce dernier choisit le lieu de livraison en s’aidant du logiciel maison de la firme. Le drone peut alors voler pendant 30 minutes et porter un colis de 4,5 kilos. Il se recharge une fois posé sur le toit du camion.

« Le drone est entièrement autonome. Aucun pilote n’est nécessaire. Le chauffeur peut donc effectuer d’autres livraisons pendant que le drone est en vol. » précise Stephen Burns, fondateur et PDG de Workhorse.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.