Microsoft mise sur Skype Lite pour séduire 1,2 milliards d’indiens

0


C’est à l’occasion du salon « Futur Decoded », qui se tenait à Mumbai en Inde, que Stya Nadella, le patron charismatique de Microsoft, a présenté Skype Lite, une version allégée de la célèbre messagerie vidéo instantanée rachetée par la firme de Redmond. Cette version très légère de Skype est particulièrement adaptée aux connexions internet limitées en 2G du pays. Au-delà de l’Inde, le géant des logiciels espère, par la suite, se positionner aussi dans l’ensemble des pays émergeants ne disposant que d’infrastructures Internet limitées.

Un Skype Lite sur mesure pour l’Inde

L’Inde est un pays en développement qui dispose d’un potentiel énorme. Seconde population mondiale derrière la Chine, l’Inde est donc un enjeu majeur pour les géants des nouvelles technologies et de l’Internet. Cependant, conquérir ce marché émergeant n’est pas chose aisée. Même si beaucoup d’indiens disposent d’un smartphone, les connections restent de piètre qualité en 2G et les consommateurs font très attention à leur consommation de datas car les forfits sont particulièrement onéreux.

Aussi, afin de s’imposer dans ce pays du sud de l’Asie, Microsoft a développé une version gratuite fonctionnant sous Android et ne pesant que 13 MB. L’appli a été traduite dans 7 des langues locales les plus utilisées. Un suivi de la consommation de datas a aussi été ajoutée ainsi que l’envoie de SMS. La firme de Redmond promet, par ailleurs, d’intégrer prochainement « Aadhaar », un service d’identification biométrique lancé par le gouvernement indien et destiné à lutter contre la corruption qui gangrène le pays. Les utilisateurs pourront ainsi être assurés de l’identité de leur correspondant.

L’Inde reste un marché très difficile

Pour s’imposer, Microsoft devra séduire afin de grignoter des parts de marché à WhatsApp qui est déjà largement utilisé dans le pays. Mais l’intérêt de la firme de Redmond est avant tout de se faire connaitre et séduire les indiens. Une stratégie que Facebook et Google ont déjà tenté dans le passé avec un succès très relatif. Le gouvernement indien, de son côté, travaille à proposer une connexion internet et des accès Wifi à un grand nombre de communautés rurales et isolées. Un véritable défi pour ce pays pauvre, gangréné par la corruption et particulièrement vaste.

Microsoft compte, par ailleurs, dans les prochains mois, lancer Skype Lite dans d’autres pays émergeants. Pour le moment, l’appli n’est disponible que dans le Google Play indien.

Crédits Photos : Capture d’écran de la vidéo du journal Hindustan Times



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.