Pluton sera définitivement la planète des enfers

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});


Pluton est nommée d’après le dieu romain des enfers. Charon, son satellite, tire lui son nom du passeur des Enfers, chargé de faire traverser les morts sur le Styx, le fleuve délimitant le royaume des mortels du monde de l’après-vie. Et l’International Astronomical Union (IAU) va rester dans le même thème en ce qui concerne les noms des reliefs de Pluton et de ses voisines.


Des règles strictes

La NASA a envoyé la sonde New Horizons explorer les alentours de Pluton, livrant en 2015 la première photo nette de la planète naine. Les régions observées ont été nommées par la NASA à des fins de cartographie. Et pas que sur Pluton. On se souvient que la NASA s’était un peu lâché sur les noms geeks en ce qui concerne Charon. Mais ces régions vont bientôt avoir le droit à des noms officiels.

La NASA et l’IAU vont en effet collaborer pour nommer les coins de Pluton et de ses cinq lunes. Des noms qui resteront dans la thématique de l’après-vie, mais pas uniquement. En effet, les règles concernant l’appellation vont explorer d’autres voies.


La région des enfers

Ainsi, les régions de Pluton devront être nommées selon des Dieux associés aux enfers dans les différentes mythologies, mais aussi des lieux infernaux ou des héros, toujours mythologiques, liés à ce thème. À cela viendra s’ajouter des noms de scientifiques associés à la planète naine ou ceux des pionniers de l’exploration spatiale ou terrienne.

Concernant Charon, les noms devront être issus de lieux tirés de mondes imaginaires ou mythologiques. De même, il sera possible de nommer un cratère d’après le nom d’un vaisseau spatial issu d’une oeuvre imaginaire ou d’un personnage (qui devra être un voyageur). Il sera également possible de nommer les régions d’après le nom de scientifiques en lien avec Charon. Ainsi, la NASA pourra continuer à se lâcher dans ce domaine et conserver le canyon Nostromo ou Serenity, voir même la plaine Mordor.

Styx devra nommer ses régions d’après les dieux des rivières dans les différentes cultures, Nyx d’après les divinités de la nuit, Hydra selon les serpents ou dragons mythologiques et Kerberos selon le nom de chiens issus de la littérature, de l’histoire ou de la mythologie.

En tout cas, cette liste stricte de règle devra être respectée par la NASA et l’IAU. Qui sait ? Vos descendants habiteront peut-être au Mordor !



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.