[MWC 2017] Avec le Galaxy Book, Samsung tente une nouvelle percée dans le marché des tablettes Windows

0


Samsung n’est pas venu avec le Galaxy S8 cette année, mais avec deux tablettes : la Galaxy Tab S3 et le Galaxy Book. Nous avons pu les voir et les prendre en main dans l’après-midi et voici nos premières impressions.

Samsung est bien conscient que le marché de la tablette se porte mal, très mal. Cela ne l’empêche pas de penser qu’il y a encore une certaine demande, et que celle-ci est orientée vers la productivité et non plus le divertissement. C’est sûrement pour cela qu’il vient d’annoncer deux PC deux-en-un, le Galaxy Book de 10,6 pouces et le Galaxy Book de 12 pouces.

Un petit air de Microsoft Surface

Sur la forme, il s’agit ni plus ni moins que d’une tablette puissante installée sous Windows 10. Une tablette plutôt séduisante d’ailleurs, dont le design est globalement identique pour les deux versions du Galaxy Book. Les deux appareils bénéficient d’une coque en métal avec des tranches arrondies qui rendent la prise en main très agréable. 2017 oblige, les deux Galaxy Book bénéficient de port USB Type-C (un seul port pour la version 10,6 et deux pour la version de 12 pouces). La façade avant est intégralement en verre avec des bordures d’écrans relativement épaisses.

Si Samsung a créé deux versions de son Book, c’est parce que les deux PC/tablettes sont rangées dans deux gammes différentes. La version 10,6 pouces est moins bien pourvu tandis que la version 12 pouces est la plus haut de gamme. Cela se ressent dans le design d’ailleurs, puisque la première dispose d’une épaisseur de 8,9 mm, contre 7,4 mm pour la version 12 pouces. Cette dernière est également la seule à disposer d’un capteur photo dorsal.

Pour les avoir prises en main toutes les deux, je n’ai vraiment pas grand chose à leur reprocher du point de vue du design. Ce sont de belles tablettes aux finitions impeccable et à la prise en main très agréable. Le support-clavier des tablettes est très bien pensé avec ses trois positions et donne un petit air de Surface aux Galaxy Book plus que bienvenue.

Un Galaxy Book de 12 pouces haut de gamme

La différence de gamme se ressent également dans la fiche technique. On commence par la version 12 pouces du Galaxy Book, qui a été chouchoutée par le coréen. Elle dispose en effet d’un écran 2K (2160 x 1440 pixels) sur une dalle Super Amoled. Elle embarque également un Core i5 double coeurs cadencé à 3,1 GHz, de 7e génération (Kaby Lake). Elle sera disponible en deux versions, la première avec 4 Go de RAM et 128 Go de mémoire interne (extensible via une carte SD) et la seconde avec 8 Go de RAM et 256 Go de mémoire interne. Evidemment, c’est Windows 10 qui est installé dessus.

La version 10 pouces est un peu plus décevante. Exit le Core i5, Samsung lui a préféré un Core M3 (toujours Kaby Lake) et surtout un écran TFT « seulement » Full HD. Deux versions seront là encore disponible : l’une avec 4 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne et l’autre avec 128 Go de mémoire interne (extensible encore avec une carte SD). Elle devrait toutefois disposer d’une autonomie semblable au Galaxy Book de 12 pouces, à savoir une dizaine d’heures. Les deux appareils bénéficient d’une technologie de charge rapide.

Des accessoires soignés et convaincants

A noter également que les deux tablettes seront fournies avec un clavier Pogo ainsi qu’un S Pen. Samsung assure avoir considérablement amélioré son clavier par rapport à la Galaxy TabS Pro – dont les deux tablettes sont finalement les descendantes. Pour l’avoir essayé quelques instant, je dois reconnaîre que c’était plutôt confortable : les touches étaient bien espacées, la frappe était agréable (profondeur de 1,5 mm) et le trackpad très réactif.

Le S Pen, toujours conçu en partenariat avec Wacom, a également connu quelques améliorations. La première et la plus notable, c’est qu’il ne dispose plus de batterie. Ne me demandez pas comment ils ont fait, mais pour le faire reconnaître par la tablette, il faut cliquer sur un petit bouton. Sa précision est en tout cas bluffante : j’ai pu écrire correctement des phrases avec ma grosse main bien appuyée sur l’écran et cela a parfaitement fonctionné. Comme les précédents S Pen il est capable de reconnaîre jusqu’à 4 096 niveaux de pression et adapter l’épaisser du trait suivant l’angle auquel on penche la mine. Impressionnant.

Windows 10 oblige, Samsung n’a pas intégré de fonctionnalités logicielles propres aux tablettes. Ses représentants étaient toutefois très fier de nous montrer que ses Galaxy Book étaient parfaitement capables de faire tourner trois bureaux en même temps, bref que leurs tablettes supportaient parfaitement le mode multitâche.

Pas encore de prix pour la France

Samsung s’est pour l’instant gardé de dévoiler les prix de ses deux tablettes. Tout ce que l’on sait pour le moment c’est qu’il y aura « une différence de prix majeure » entre la version 10,6 et 12 pouces des tablettes. Les deux Galaxy Book sortiront en France dès le….



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.