des ventes supérieures aux attentes surprennent

0


La présentation des chiffres annuels de Facebook avaient été un véritable régal pour les investisseurs. Seule ombre au tableau, les ventes de l’Oculus Rift, propriété du réseau social, qui étaient en berne. Seulement 240.000 unités s’étaient écoulées depuis le début de sa commercialisation. Le casque HTC Vive faisait un peu mieux avec 420.000 unités vendues. Le PlayStation VR, sorti à peu près en même temps que ses rivaux, a cependant bien mieux tiré son épingle du jeu en écoulant, à lui seul, bien plus de casques que ses deux principaux rivaux cumulés.

Près d’un million de PlayStation VR vendus en 4 mois

Andrew House, le directeur de la division Sony Interactive Entertainment (SIE), a confié, lors d’une interview avec nos confrères américains du « New York Times », que plus de 915.000 PlayStation VR s’étaient écoulés depuis le 13 octobre 2016, date de lancement du casque de réalité virtuelle de Sony fonctionnant sur la console PlayStation 4.

Des chiffres très rassurants donc et qui pourraient amplement dépasser les attentes du constructeur japonais qui s’était fixé, comme objectif, de vendre 1 million de casques VR dans les six premiers mois de commercialisation. Des chiffres qui ont aussi surpris Andrew House lui-même. Le directeur de SIE craignait le flop au moment de la sortie du casque et a pesé de tout son poids afin de calmer les ardeurs de certains et limiter la production du produit, ce qui a été à l’origine de nombreuses ruptures de stock qui devraient se régler d’ici le mois d’avril.

Des bonnes ventes de PlayStation VR qui peuvent s’expliquer

Selon de nombreux experts de la réalité virtuelle, le succès du PlayStation VR s’explique avant tout par deux raisons. Tout d’abord, le casque de Sony est nettement moins onéreux que ses deux principaux concurrents, le HTC Vive et l’Oculus Rift. Vendu autour de 400 euros, le PlayStation VR ne nécessite qu’une console PS4 pour fonctionner ainsi qu’une webcam. L’Oculus Rift et le HTC Vive sont eux, respectivement vendus aux prix d’environ 700 euros et 900 euros. Une facture qui s’alourdit encore avec les contrôleurs et aussi, bien souvent, pour l’upgrade nécessaire du PC. Il faut effectivement un ordinateur surpuissant pour pouvoir faire fonctionner ces dispositifs.

La seconde raison qui explique le succès du PlayStation VR est le fait qu’il dispose de plusieurs jeux très intéressants dont, notamment, une exclusivité actuelle sur le titre phare « Resident Evil 7 ». Le HTC Vive et l’Oculus Rift cherchent toujours un ou plusieurs titres phare à leur catalogue. On sait, par le passé, que l’absence de titre phare peut détourner les acheteurs d’une console de jeu.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.