Grosse polémique autour de la victoire de Casey Affleck aux Oscars

0


Casey Affleck, Oscar du meilleur acteur dimanche, vit une après-cérémonie compliquée. L’interprète de Lee Chandler dans le film Manchester by the sea est aujourd’hui dans la tourmente suite à des révélations troublantes. En 2010, le comédien de 41 ans a réalisé un faux documentaire sur Joaquin Phoenix nommé I’m Still Here. Peu après la fin du tournage, deux femmes de l’équipe du film ont accusé l’acteur de harcèlement sexuel et verbal.

Une situation compliquée

Il y a eu tout d’abord Amanda White, productrice, qui a déposé plainte et réclamé deux millions de dollars. Peu de temps après, elle sera suivie par Magdalena Gorka, directrice de la photographie du documentaire. Cette dernière précisera même que Casey Affleck « encourageait les autres hommes de l’équipe à harceler les femmes autour d’eux » durant la réalisation de I’m Still Here. Elle réclamait ainsi 2,25 millions de dollars. De son côté, l’acteur oscarisé dans la nuit de dimanche a lundi démenti les deux affaires, le tout se réglant quelques semaines plus tard « à l’amiable » (entendez ici, quelques chèques signés pour supprimer les plaintes).

Or, les internautes ont ressorti cette histoire lors de sa victoire comme « Meilleur acteur dans un rôle principal » pour le film Manchester by the sea où il partage l’affiche avec Michelle Williams. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux à se montrer indignés de cette récompense, jugeant que le passé trouble de Casey Affleck est mis entre parenthèses comme cela a déjà pu être le cas avec Woody Allen et Roman Polanski.

Félicitations à Casey Affleck qui vient de rejoindre le rang des sommités cinématographiques/délinquants sexuels avec Woody Allen et Roman Polanski.

Le fait que Casey Affleck ait gagné parce que les jurés de l’Académie des Oscars n’ont pas eu l’air de se préoccuper du fait qu’il s’agit d’un délinquant sexuel est troublant.

Brie Larson, qui a remis le trophée à l’acteur, est elle aussi à la une de nombreux journaux car elle aurait refusé d’applaudir lors du discours du petit-frère de Ben Affleck.

Pour rappel, celle qui incarnera Captain Marvel en 2018 a reçu l’Oscar de la meilleure actrice en 2016 pour son rôle dans Room. Elle incarnait alors une mère de famille prisonnière d’un malade qui la harcelait moralement et physiquement.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.