Boston Dynamics présente Handle, son nouveau robot monté sur roues

0


La filiale robotique du groupe Alphabet, « Boston Dynamics » ne cesse d’innover. Après avoir présenté de nombreux prototypes de robots utilisant des modes de déplacements variés, l’entreprise américaine a cette fois dévoilé Handle, un robot utilisant deux roues pour se mouvoir. Un nouveau prototype réussi mais qui fait grincer des dents chez son propriétaire Alphabet.

Présentation officielle du robot Handle

Fin janvier, un investisseur indélicat avait fait fuiter une première vidéo montrant les capacités de la dernière machine robotisée de l’entreprise du Massachussetts. Cette fois, la vidéo publiée sur YouTube émane bien de la prestigieuse entreprise de robotique fondé par des ingénieurs du MIT et depuis rachetée par Google.

Comme ses prédécesseurs, Handle étonne par sa conception et par ses capacités. La vidéo nous montre une machine capable d’atteindre 14 km/h en se déplaçant telle une personne chaussée de rollers en utilisant ses bras pour se lancer et s’arrêter. Le robot, monté sur roues, est capable de sauter jusqu’à 1,20 mètres de hauteur. La ressemblance avec une personne faisant du roller est particulièrement frappante dans sa façon de prendre les virages.

Un robot destiné à manipuler des objets mais sans objectif commercial

Handle est aussi conçu pour manipuler des objets et semble particulièrement à l’aise dans cet exercice puisqu’on le voit attraper et soulever une caisse de 45 kilogrammes. Le dernier né des laboratoires de l’entreprise américaine de robotique est capable de nombreuses autres prouesses comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous. Pourtant, aucun objectif commercial ne lui est attribué et c’est justement ce qui agace la maison mère de Google.

Selon nos confrères américains du journal “Bloomberg”, les avancées techniques de Boston Dynamics sont saluées par Alphabet, mais l’absence de produit commercialisable dans les prochaines années ferait grincer des dents. Le quotidien économique évoque l’envie de la maison mère de Google de revendre son protégé. Les entreprises Amazon et Toyota seraient d’ailleurs intéressées selon les dires du journal américain.

Crédits Photos : Capture d’écran de la vidéo publiée par Boston Dynamics



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.