[Twitter] De nouvelles mesures pour lutter contre le harcèlement et les trolls

0


Régulièrement critiqué pour son laxisme en matière de modération et de lutte contre le harcèlement, Twitter annonce de nouvelles mesures contre les contenus abusifs. Celles-ci visent notamment à confier cette tâche à un algorithme pour une modération automatique.

Face aux demandes répétées de la communauté, Twitter annonce de nouvelles options de filtrage comme autant de mesures anti-abus :

— Les utilisateurs pourront désormais filtrer certains mots et noms d’utilisateur de leur timeline et des notifications. Ces mots pourront être censurés indéfiniment ou pour un temps donné : un jour, une semaine, un mois. D’autres comptes sont susceptibles d’être filtrés, comme ceux n’ayant pas confirmé leur adresse mail ou leur numéro de téléphone. De quoi éviter les trolls et autres bots.

twitter-filtre-notification

capture d’écran – Twitter

— ils pourront également muter les « œufs », ces profils utilisant l’avatar par défaut de Twitter, en lieu et place d’une photo de profil dûment choisie et téléchargée.

— Twitter annonce également travailler « à identifier les comptes qui se rendent coupables de comportements abusifs, même si ce comportement n’a pas été rapporté par la communauté ».

— Lorsqu’un utilisateur signale être victime de harcèlement, il sera avisé si des actions sont prises par Twitter contre le compte incriminé.

twitter-rapport-signalement-harcèlement

capture d’écran – Twitter

Des mesures demandées par la communauté

Les comptes détectés comme « abusifs » pourront être sanctionnés, notamment en limitant certaines fonctionnalités de compte pendant un laps de temps donné. Par exemple, si un compte tweete à plusieurs reprises à des non-followers sans avoir été sollicité, ou se rend coupable de comportement abusif en violation des règles d’utilisation de Twitter. Ce dernier pourra voir la visibilité de ses tweets limitée à ses seuls followers. Les tweets, RT et citations seront invisibles au reste de la communauté.

comment-muter-mots-clés-twitter

capture d’écran – Twitter

Avec ces nouvelles mesures, Twitter innove et entend désormais être pro-actif dans sa modération, après des années de relative passivité. Jusqu’ici, le réseau social a toujours refusé d’abandonner la modération manuelle, basée sur le signalement des internautes et autorités — et jugée très (trop) lente —, au profit d’une modération algorithmique et donc automatisée. Avec le risque évident d’aboutir à de « faux positifs », mais la plateforme ne s’en cache pas : « Étant donné la nouveauté de ces outils, nous allons parfois faire des erreurs, mais sachez que nous travaillons activement à les améliorer jour après jour. »

Le risque d’une modération automatique

Facebook n’a pas réussi à éviter cet écueil et les exemples de censure arbitraire sont désormais légion. Le dernier exemple en date avec la censure de la célèbre photographie de « La Fillette au Napalm », ou ces comptes suspendus pour avoir partagé une photo de la Venus de Milo ou du tableau de Gustave Courbet « L’origine du monde ».

Ces changements devraient être disponibles dans les « jours et semaines à venir ». Quand bien même ils n’arrêteraient pas le harcèlement en ligne ou les trolls, ils pourraient limiter, du moins décourager certains comportements abusifs.

La lutte contre les trolls et le harcèlement en ligne est un enjeu au long cours chez Twitter. En 2015, Dick Costlo, alors CEO de Twitter, concédait avoir « échoué à faire face aux abus et aux trolls sur la plateforme et nous avons échoué à cela depuis des années. »



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.