un échec commercial aurait mis fin à la franchise

0


Des années de développement, un changement de staff (avec notamment le départ de Tetsuya Nomura), plusieurs modifications scénaristiques, un budget marketing colossal et plusieurs reports, la production de Final Fantasy 15 sur PS4 et Xbox One (pensé dans un premier temps comme une exclusivité PS3) s’est faite dans la douleur, mais le nouvel opus de la franchise de Square Enix est maintenant bel et bien sur le marché depuis novembre dernier.

Si Final Fantasy 15 a été une véritable déception pour de nombreux fans (mais également pour la presse qui n’était pas forcément unanime), sans parler du désastreux plan stratégique à base de plusieurs mises à jour gratuites pour finaliser correctement ce nouveau titre, les ventes ont fortement rassuré l’éditeur nippon Square Enix : pas moins de cinq millions de copies distribuées (physique et dématérialisé) dès le premier jour de sa commercialisation.

Un échec de Final Fantasy 15 et c’était la fin

Dans le cadre d’un panel organisé pour la Game Developers Conference 2017, le directeur de Final Fantasy 15, qui n’est autre que Hajime Tabata, à fait savoir que l’avenir de la franchise avait une épée de Damoclès sur la tête avec ce nouvel opus. En effet, si les ventes n’étaient pas bonnes, Square Enix aurait tout simplement arrêté les frais avec cette licence : “Finalement, Final Fantasy XV a été terminé et mis entre les mains du monde entier. Un mois après la sortie, nous avons vendu six millions de copies. Comme je l’ai toujours affirmé depuis le début, si nous avions échoué cette fois, il n’y aurait pas eu d’autre fois, ce qui signifie qu’il ne sera pas notre dernier Final Fantasy. La série va continuer.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.