On a posé quelques questions à Kyle Carrozza, créateur de Mighty Magiswords sur Cartoon Network

0


La série Mighty Magiswords arrive le 6 mars sur la chaîne Cartoon Network. Et son créateur est aussi déjanté que la série. Nous avons pu nous entretenir avec ce doux-dingue qui y connait un rayon en termes d’animation

Vous avez effectué de nombreux travaux différents, mais quelles étaient vos inspirations pour Mighty Magiswords ?

J’ai créé ces personnages quand j’étais au lycée lorsqu’un ami m’a introduit aux RPG japonais, comme Chrono Trigger et Final Fantasy VI. En jouant à ces titres, je me demandais toujours « si je pouvais créer mon propre personnage, à quoi ressemblerait-il ? ». C’est comme cela que m’est venue l’idée de mes protagonistes que j’ai par la suite dessinés. Des années plus tard, je suis allé pitcher mon show à Cartoon Network et je me suis rendu compte qu’il fallait un élément supplémentaire pour accrocher le spectateur. C’est à ce moment que j’ai pensé aux épées magiques.

Quel est votre rôle exact et quelle partie du travail vous plait le plus ?

Je m’occupe de tout ! Je dessine, j’écris les textes et les chansons et je double les personnages. Tous ces aspects sont différents, mais je dois avouer que je prends beaucoup de plaisir à dessiner et à designer les protagonistes. Mais voir son personnage prendre vie grâce au doublage et au travail d’animation est très plaisant. Sans tout cela, mes croquis n’auraient pas de sens.

Qu’est ce que permet l’animation par rapport aux films traditionnels ?

À vrai dire, un peu tout ! Plus sérieusement, on peut faire tout ce qui nous passe par la tête… Pour beaucoup moins cher ! Et avec beaucoup moins de personnel. Avoir une idée un peu folle n’est jamais un problème. Et personne ne va nous engueuler sur la qualité de nos effets spéciaux !

Par nature, les épées offrent une possibilité infinie de gags, mais quel est votre ressort humoristique préféré ?

Je pense que plus l’écriture des personnages est précise, plus l’effet comique sera fort. Dans Mighty Magisword, cet effet se base sur la comparaison entre ce que fait Prohyas avec son épée par rapport à sa soeur. Et inversement. La plupart du temps, vous vous dites «c’est totalement ça qu’il va faire ». Cela permet aussi de voir les protagonistes évoluer tout au long de la série. Chacun d’entre eux se doit être spécifique.

Quel est le public visé par le show ?

On peut dire qu’il y a deux réponses à cette question. On fait ce travail pour divertir les enfants, mais le truc, c’est que… C’est produit par des adultes entourés de jouets ! Chacun de nous cultive donc son côté enfantin pour en tirer quelque chose. En fait, on se transforme en gamin.

Vambre et Prohyas sont un peu les parias de la ville. Y’a-t-il une forme de message derrière cet humour ?

Tout à fait. Le véritable message du dessin animé, c’est qu’il possible de réussir en étant soi-même. Vambre et Prohyas arrivent toujours à réussir leur mission même si leurs méthodes sont farfelues. Ces sont des gens loufoques, mais ils font le travail. Cela ne veut pas dire que tu es un peu bizarre ou que tu fais les choses autrement ne veut pas dire que tu fais les choses mal.

Ces deux personnages ne s’arrêtent jamais de collectionner les épées et dépensent beaucoup de temps et d’argent pour cela. On sent l’influence des univers de RPG. Pouvez-vous nous en dire plus ?

En effet, Chrono Trigger et Final Fantasy VI m’ont beaucoup inspiré. Mais récemment, je joue beaucoup à la série Dragon Quest et à Zelda. Des oeuvres qui me parlent en termes d’univers et où la collecte est un point très important. Pas seulement dans ces titres-là d’ailleurs. Je pense qu’en général, la plupart des jeux japonais intègrent une notion de collecte plus ou moins poussée. On a donc voulu intégrer ce facteur en y ajoutant un côté déjanté.

Combien y’a-t-il d’épées au total ?

Oh beaucoup ! Et leur nombre ne cesse d’augmenter ! Il doit actuellement y en avoir plusieurs centaines.

Et quelle est votre épée préférée ?

J’en ai plusieurs en tête. Mais je pense que c’est l’Excaliburger, car elle tire des hamburgers… Et que j’aime dessiner des hamburgers !



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.