Selon les autorités chiliennes, le diable aurait pris possession de cette maison

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});


Lorsqu’on évoque le paranormal en France, on a tendance à penser aux films d’horreur, mais aucunement à la réalité. Pas au Chili. Dans la ville de Puerto Montt, une maison serait attaquée depuis plusieurs semaines par…le diable en personne. Au départ, les habitants expliquaient être confrontés à des situations étranges et populaires comme des lévitations d’objets mais aussi le fait que certains éléments prenaient subitement feu. Exténués par cette situation, ils ont fini par quitter leur domicile, laissant la demeure inoccupée.


Une histoire qui dérange au Chili

L’histoire fait le tour des médias du pays depuis plusieurs semaines à tel point que les autorités ont décidé de se charger de l’affaire. Les policiers qui se sont déplacés ont ainsi pu constater plusieurs faits expliqués par les anciens propriétaires et notamment des fenêtres brisées et un matelas à moitié brûlé présent dans le jardin. Le chef de la Police a d’ailleurs expliqué que ce n’était pas la première fois que de tels faits étaient rapportés au Chili mais que cette histoire prenait une ampleur bien plus forte que d’habitude.

« Nous n’avons pas pu dormir pendant plusieurs semaines » affirme Maria Urra, propriétaire de la maison. « Nous ne voulions pas dormir car nous avions peur de mourir dans un incendie » . Accueillie dans un centre d’hébergement social, la famille espère désormais que la maison va bientôt être purifiée.

Pour l’un des policiers en charge de l’affaire, le dossier est plus complexe qu’il n’y parait : « Au début, je n’y croyais pas. Mais les faits sont là et lorsque je suis rentré, un couteau s’est jeté sur moi » explique-t-il notamment. Si on ne sait toujours pas s’il s’agit d’un énorme fake, le fait est que Maria Urra compte faire appel à un ou des exorcistes qui pourraient enfin « chasser le diable » de sa maison.

On vous laisse vous forger votre propre opinion…




Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.