Comme Hillary Clinton, Mike Pence a utilisé une messagerie privée

0


Faites ce que je dis… mais pas forcément ce que je fais. Mike Pence, le vice-président américain, a utilisé un compte AOL pour sa correspondance électronique, pour le business et des affaires de sécurité nationale. Et évidemment, ce compte a été piraté.

C’est en tant que gouverneur de l’Indiana que Mike Pence utilisait ce compte e-mail, dans le cadre de ses activités publiques. Ces messages concernaient des dossiers liés à l’activité économique de l’État, mais aussi à sa sécurité. Des affaires sensibles donc, ce d’autant que ce compte a été piraté l’an dernier.

Une fois entre les mains du pirate, ce compte AOL a été utilisé pour soutirer de l’argent aux contacts du gouverneur, le hacker prétendant que Mike Pence et sa femme étaient retenus aux Philippines. A priori, rien qui fasse penser à une intrusion pour voler des secrets d’État. Les techniques pour compromette la sécurité d’un compte AOL ne sont pas très complexes, alors que Mike Pence bénéficiait pourtant d’un compte sécurisé.

Mike Pence avait-il quelque chose à cacher ?

Mais pourquoi celui qui allait devenir le vice-président de Donald Trump a-t-il utilisé un compte personnel aussi vulnérable aux attaques ? La question est d’autant plus légitime que c’est celle qui a agité la campagne : les républicains n’ont cessé de reprocher à Hillary Clinton l’usage d’un serveur personnel pour envoyer des e-mails alors qu’elle était Secrétaire d’État.

Ce double discours de la part de Mike Pence interroge donc, ce d’autant qu’il faisait visiblement peu de cas de la sécurité de ses échanges avec ses correspondants. Les comptes e-mail fournis par les administrations font l’objet d’un archivage automatique sur des serveurs eux aussi sécurisés ; ils peuvent ensuite être consultés sur demande.

Cet archivage public ne s’applique pas forcément aux comptes privés. Dans l’Indiana, rien n’empêchait Mike Pence d’utiliser un compte privé pour mener des affaires en lien avec son poste de gouverneur. Les archives de ce compte AOL seront d’ailleurs bien stockées pour être consultables par tout un chacun. Un processus qui ne sera mis en place que de longs mois après l’entrée de Mike Pence à la Maison Blanche.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.