Breath of the Wild consiste surtout en un mec pressé qui court en caleçon dans les champs

0


Zelda étant l’une des séries de jeux les plus speedrunnées, il n’est pas étonnant de voir certains joueurs finir le dernier opus en date, Breath of the Wild, en moins d’une heure et demie.

Bon, si vous êtes là, j’espère que vous savez que vous vous exposez à de graves spoils sur The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Donc à moins que vous vous en fichiez ou que vous l’ayez déjà fini, je vous conseille de déguerpir de cet article et de plutôt aller lire notre test sur cet excellent jeu par exemple.

On commence le carnage après cet adorable Link qui vous dit au revoir.

Bon. Revenons à nos moutons. Je ne vous apprends certainement rien, une fois que vous avez complété le plateau du Prélude, on vous donne CETTE mission. Vous savez bien : « Abattre Ganon ». Et pour cause, le jeu vous permet de laisser tomber toutes les grandes quêtes du jeu, à savoir libérer les âmes des prodiges, et de foncer immédiatement vers le château d’Hyrule pour régler son compte à celui qui est responsable de la déchéance du royaume.

C’est, en gros, ce que va faire Venick sur la version Wii U du jeu. Dès le début, ce runner qui a réussi le terminer en 1 heure 24 minutes et 7 secondes sort du Sanctuaire de la Renaissance sans même prendre le temps de s’habiller avec les guenilles qui se trouvent pourtant à l’intérieur. Il va ensuite enchaîner les 4 sanctuaires du plateau du Prélude, simplement en ramassant quelques champignons histoire de ne pas mourir à cause de l’hypothermie lorsqu’il devra escalader le mont Hylia en caleçon.

Puis, une fois le deltaplane récupéré, il descend du plateau, invoque Épona à l’aide d’un amiibo et galope vers le château d’Hyrule en prenant soin de ne pas se faire abattre par un gardien qui patrouille dans le secteur. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’à partir de ce moment, si Link se prend le moindre coup, il meurt immédiatement, qu’il ait 3 ou 4 coeurs, qu’il porte une vieille chemise ou qu’il soit tout nu. C’est pour cette raison qu’il n’a aucune raison de s’arrêter pour s’habiller.

Il grimpe ensuite en haut d’un des grands piliers glissants qui entourent le château et plane jusqu’à l’une des entrées. Il devra alors faire le plein d’armes assez puissantes, car ce n’est pas avec une branche d’arbre qu’il pourra défaire les multiples boss qui l’attendent au dernier étage. Après avoir pillé la salle des gardes, il retourne au pilier pour planer jusqu’à un étage plus élevé et file vers le boss de fin.

Évidemment, comme aucun donjon n’a été complété, Venick va devoir vaincre les quatre boss principaux du jeu à la suite avant d’affronter la première forme de Ganon qui aura sa barre de vie à 100 %. En effet, le fait de finir les 4 donjons déleste le malandrin de la moitié de sa barre de vie.

S’en suivra un long combat sous haute tension, car le moindre faux pas de Link ou le moindre coup encaissé entraînera sa mort sèche et irrémédiable. Cependant, Venick y parviendra, non sans pousser un grand soupir de soulagement. La dernière phase, la forme bestiale de Ganon, n’est qu’une formalité tant elle est facile.

Une route qui devrait peu changer, mais des optimisations faciles

Cette run est intéressante, car elle montre ce que sera peu ou prou la route la plus efficace pour finir le jeu. Je suis curieux de voir quelles seront les astuces pour aller encore plus vite, mais ce qui est sûr, c’est que cette run est loin d’être parfaite. Venick meurt sous les tirs d’un gardien, il rate quelques sauts, se coince dans des recoins, manque d’endurance lors de certaines grimpées… À n’en pas douter, ce record sera bien vite battu.

Pour le moment, le runner est le seul à avoir inscrit son nom au tableau de ZeldaSpeedRuns.com et une seule catégorie, le « any% » (finir le jeu, sans autre condition), existe actuellement. À vue de nez, je pense que des catégories « all dungeons » et « amiiboless » devraient apparaître assez rapidement.

Cette dernière fait d’ailleurs l’objet de recherches par d’autres runners qui essayent d’atteindre le château, à pied, le plus rapidement possible. En l’occurrence, certaines personnes comme SethBling parviennent à rallier le château en partant du grand plateau en 12 minutes seulement.

Quant à la possibilité de voir une catégorie « 100 % » émerger, je suis encore dubitatif. Le jeu est tellement gigantesque que cette catégorie pourrait rendre que des runs d’une longueur invraisemblable.

Il est quand même impressionnant de voir la scène speedrun s’activer aussi rapidement après la sortie du jeu (qui n’est sorti que vendredi dernier je vous le rappelle) et déjà réussir à produire des runs viables.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.