Une sonde de la NASA a évité de peu une collision avec une lune de Mars

0


Le Mars Atmosphere and Volatile EvolutioN (MAVEN) tourne autour de la Planète Rouge depuis deux ans, maintenant. La sonde a failli percuter de plein fouet Phobos, la plus grosse lune de la planète. Une collision évitée par un changement de trajectoire, comme l’explique la NASA.

Eviter le crash

L’objectif de MAVEN est d’étudier l’atmosphère de Mars et les conséquences du vent solaire sur la planète. Sa trajectoire actuelle la menait tout droit vers le chemin de Phobos. Si la sonde avait gardé sa trajectoire, elle aurait percuté la lune aujourd’hui, le 6 mars. Les chercheurs de l’agence ont remarqué la collision prochaine le 28 février dernier et ont donc changé immédiatement sa trajectoire (une semaine avant, autant dire presque au dernier moment).

La NASA a donc décidé d’activer l’un des réacteurs de la sonde MAVEN pour la faire dévier de sa trajectoire. Une manœuvre qui a causé une accélération de la sonde de 0,4 mètres par seconde. Le résultat ? MAVEN évitera de peu la route de Phobos, puisque qu’à 2 minutes 30 près, elle allait s’écraser sur la surface sur la lune Phobos.

Notons que ce n’est pas la première fois que la sonde MAVEN est obligée de corriger sa trajectoire pour éviter de finir en miettes. Elle est placée sur la même orbite que Phobos et la NASA scrute attentivement ses mouvements pour ne pas faire échouer la mission.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.