1 smartphone sur 5 dans le monde est un faux

0


Les produits high-tech sont des cibles privilégiées de la contrefaçon, certains secteurs comme celui des mobiles seraient même très concernés puisqu’un téléphone sur cinq vendu dans le monde proviendrait de chez un faussaire, avec les risques que l’on imagine au niveau de la sécurité. Quand on voit que des spécialistes du secteur comme Apple et Samsung voient certaines de leurs batteries exploser malgré des normes drastiques, on imagine assez facilement les finitions de celles des faussaires…

De plus en plus de contrefaçons dans l'univers du mobile

Les produits de haute technologie subissent une forte croissance de la contrefaçon d’après une étude de l’OCDE, qui rédige chaque année un rapport sur le même thème. Les résultats de l’étude concernent l’année 2016 et montrent que les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont particulièrement touchées.

6,5 % des produits high-tech sont des copies

Un mobile sur cinq serait une contrefaçon selon le rapport. Cela concernerait aussi bien le téléphone fini, que les pièces de rechange, les accessoires ou les chargeurs. Les téléphones prennent la seconde place dans ce rapport juste après les consoles de jeu, dont une sur quatre serait une copie. Suivent les lecteurs MP3, cartes mémoires et disques durs avec des pourcentages compris entre 15% et 20%. Ensuite, on trouve les ordinateurs portables et leurs périphériques, ainsi que les tablettes avec environ 6%, puis les batteries avec 5%.

Sur l’ensemble des TIC, le rapport indique que 6,5 % des produits high-tech sont des contrefaçons. Ce chiffre s’élevait à seulement 2,5% en 2013. L’organisme explique cette croissance par la hausse des prix du marché. Chaque année, les téléphones haut de gamme connaissent des hausses de prix et des smartphones haut de gamme comme ceux d’Apple ou de Samsung coûtent aujourd’hui en moyenne plus de 800 euros. Un prix élevé qui place ces terminaux dans le secteur du luxe, qui est justement le marché le plus concerné par la contrefaçon.

Un préjudice de 143 milliards de dollars

Les tarifs prohibitifs poussent certains consommateurs à se tourner vers la contrefaçon car ils donnent l’impression de proposer les mêmes caractéristiques pour un tarif plus abordable. Les contrefaçons portent pourtant atteintes aux marques copiées et présentent bien souvent des performances différentes en termes de fiabilité, de durée de vie et surtout de sécurité. Elles peuvent en effet se révéler dangereuses par l’émission d’ondes radios ne respectant pas les normes ou même des composants potentiellement défaillants comme les batteries.

L’OCDE estime que la valeur de l’ensemble de ces produits de contrefaçon se situerait autour de 143 milliards de dollars. Près de deux tiers de ces produits sont acheminés par voie postale ou voie express, ce qui les rend difficilement détectables. Il est donc conseillé d’éviter ce genre d’acheminement et de se tourner vers des distributeurs connus pour minimiser les chances d’être victime de ce marché illégal. Si vous avez un doute avant d’acheter, le meilleur conseil est évidemment de se méfier des prix trop bas.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.