Marissa Mayer ne fera pas partie de Oath, la nouvelle entité réunissant AOL et Yahoo

0


Aux dernières informations, Yahoo, devenu Altaba après la scission d’avec les activités internet rachetées par Verizon, avait écarté son ancienne PDG Marissa Mayer. Celle-ci devait néanmoins trouver une place au sein de la nouvelle structure composée de Yahoo et AOL. D’après Re/code, il n’en sera rien.

marissa-mayer-oath-out

Wild

C’est un coup dur pour l’ancienne enfant chérie de la Silicon Valley, mais une non-surprise au regard des polémiques des derniers mois.

Après avoir été écartée du conseil d’administration d’Altaba, la holding d’investissement réunissant les actifs non acquis par Verizon (participations de Yahoo dans Alibaba (15 %) et Yahoo Japan (35,5 %), sa filiale japonaise), Marissa Mayer ne devrait pas faire partie de la nouvelle structure réunissant Yahoo (et ses activités internet) et AOL, baptisée Oath (combinaison alambiquée des deux entités, signifiant « serment » en français), comme l’a dévoilé Tim Armstrong.

Marissa Mayer voulait rester

« Pour moi personnellement, j’ai l’intention de rester. J’aime Yahoo, et je crois en vous tous. C’est important pour moi de voir Yahoo! entrer dans son prochain chapitre », Marissa Mayer.

Marissa Mayer avait pourtant fait part de son désir de poursuivre l’aventure auprès de Yahoo. Mais son départ n’est pas vraiment une surprise : non seulement elle n’a pas réussi à relancer l’ancienne pépite du web pendant les 4 années de son mandat, mais les cyberattaques massives dont la firme a été victime ont lourdement décrédibilisé Yahoo, et failli faire capoter le deal conclu avec Verizon.

marissa-mayer-départ-oath-aol-yahoo

Le mastodonte des télécoms a pu bénéficier d’une ristourne de 350 millions de dollars sur le prix de vente initial de 4,8 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros). De son côté, Marissa Mayer avait dû renoncer à son bonus 2016.

Une gouvernance mixte

Les détails de son prochain départ ne sont pas encore connus – touchera-t-elle les dizaines de millions de dollars d’indemnités de départ et autres émoluments prévus par son contrat ? AOL et Yahoo ont refusé de commenter.

Tim Armstrong, nouveau big boss d’Oath, est désormais à l’heure du choix, celui de décider qui, parmi les anciens dirigeants de Yahoo (communication, recherche, finances), intégrera la nouvelle entité. Selon les sources, celle-ci sera une gouvernance mixte entre exécutifs d’AOL et de Yahoo.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.