Si vous n’avez pas fini Dark Souls 3 avec des bananes avant d’avoir 50 ans, vous avez clairement raté votre vie

0


La banane. Un grand fruit s’il en est un. On peut la manger, sa peau que l’on peut laisser traîner par terre est un élément d’hilarité incontournable des productions audiovisuelles et bien sûr, on peut la brancher sur son PC pour jouer à Dark Souls 3. Non, vraiment, on peut faire plein de choses avec des bananes !

Oui, vous avez bien lu. Ce streamer, ATwerkingYoshi, a bel et bien branché 10 bananes dans le but de terminer Dark Souls 3. « Mais enfin Kocobé, t’es bête, il n’y a pas de composants électroniques dans une banane, c’est toi la banane, ptdrrrrr » allez-vous me dire. Et si ce n’est pas forcément aimable de votre part de me traiter de banane, vous n’auriez cependant pas totalement tort. Toutefois, c’était sans compter sur l’ingéniosité du système Makey Makey.

Le principe de Makey Makey est de pouvoir brancher avec des pinces crocodile divers objets sur un circuit imprimé, comme des bananes par exemple. Ce dernier est connecté à un PC qui enregistre les contacts avec le joueur. Pour que ça marche, le joueur est lui aussi « branché » au système et quand il touche l’objet relié, il ferme le circuit électrique et un très léger courant passe. Par définition, vous comprendrez que Makey Makey ne fonctionne pas avec des objets qui ne conduisent pas du tout l’électricité ce qui n’est pas le cas des bananes, Dieu merci.

ATwerkingYoshi a ainsi créé une configuration qui lui permet de se déplacer, esquiver, attaquer, boire sa fiole d’estus et tout ce qu’il faut pour survivre dans le monde impitoyable de Dark Souls 3.

Il faut dire que cet original avait déjà démontré son goût prononcé pour les périphériques inadaptés à la pratique de Dark Souls 3. Il nous avait déjà fait le coup avec les bongos Donkey Konga (il n’était d’ailleurs pas le seul) et avec le Wii wheel. Par contre, je ne veux pas être celui qui mangera les bananes, ou ce qui en restera, à la fin de la session.

>> Notre test de Dark Souls 3

> Via The Next Web



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.