[Alors, on regarde ?] L’attaque des Titans, saison 2

0


En septembre 2009, Hajime Isayama fait découvrir au Japon son oeuvre L’attaque des Titans. 21 volumes plus tard, le succès est planétaire. Le monde entier se passionne pour l’histoire d’Eren Jäger, un jeune homme qui vit dans un univers où l’humanité est obligée de vivre entourée d’immenses murs dans l’unique but de se protéger de titans. Ces monstres gigantesques, difformes et amateurs de chair humaine sont apparus plus de cent ans auparavant, sans que l’on sache comment ni pourquoi, et pourraient être la cause de fin de l’humanité sur Terre.

Une première saison animée verra le jour, en 2015, retraçant ainsi une partie du manga. Composée de vingt-cinq épisodes, elle laissa tout de même un goût d’amertume dans la bouche de nombreux fans, impatients de découvrir la suite. Depuis quelques jours, c’est la saison 2 qui a débuté, sur Wakanim en France, nous projetant à nouveau sur ce champ de bataille géant où les humains apprennent chaque jour à lutter contre ces fameux Titans, dont le mystère autour de leurs origines continue de s’épaissir.

SPOIL(s) à l’horizon

Ce premier épisode débute par une révélation ô combien intrigante. Hange Zoe, qui vient d’en finir avec la dure bataille face à Annie Leonhart (qui je vous le rappelle, s’est transformée en Titan pour aider ses congénères à la fin de la première saison) découvre qu’il y a des Titans cachés dans les murs. Les religieux à la base du « Culte des murs » et notamment le Pasteur Nick savent quelque chose. Mais ils ne diront rien et ce, malgré les menaces qui pèsent sur eux. Le rythme de ce premier épisode est fou. À peine le temps de digérer cette information qu’on apprend que le Mur Rose, l’un des plus vastes remparts de l’humanité, a connu une brèche. Cela signifie, bien entendu, que de nombreux Titans ont pénétré dans l’enceinte et s’apprêtent à attaquer.

Ce départ marque le début de nouveaux horizons pour la série et pour ses personnages. On en apprend peu sur tout ce qui a été posé comme fondements dans la première saison et, au contraire, des événements importants et des questions sans réponse viennent encore s’ajouter. Un nouveau personnage, un Titan déviant, fait ainsi son apparition et marque le début d’une nouvelle ère, bien plus importante qu’il n’y paraîtrait au premier abord. Cette saison deux commence ainsi sous de bien belles perspectives en terme de narration et l’on ne peut avoir qu’hâte d’en découvrir encore plus sur le sort réservé à Eren, Mikasa, Armin et leurs amis du Bataillon d’exploration. Quant aux Titans, ils font de plus en plus peur et paraissent bien plus intelligents et organisés qu’on aurait pu le penser au premier abord…

Parlons désormais des animations du studio Wit, déjà en charge de la première saison et qui sont d’une excellente qualité. Les visages, les lumières et les décors profitent du talent des animateurs japonais qui retranscrivent parfaitement l’ambiance pesante et angoissante du show. Quant à l’aspect graphique, on est heureux de retrouver cette patte gore qui a fait le succès de la première saison et ces coups de crayon habiles et justes. Avec un contenu toujours aussi orienté pour les adultes, L’attaque des Titans saison 2 ne perd pas son temps et démarre sur les chapeaux de roues. Bien que ce bonheur coupable ne dure que douze épisodes (soit deux fois moins que la première saison), on a hâte d’en savoir plus sur les origines de cette histoire décidément pas comme les autres.

Alors, on regarde ? Bien-sûr que oui !



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.