Fascinée par Wolverine, une équipe de chercheurs travaille sur un écran qui se répare tout seul

0


Les rayures sont monnaie courante sur nos smartphones, mais grâce à la science, elles pourraient bien devenir un lointain souvenir.

Un problème récurrent

Nos smartphones ne nous quittent plus et passent des heures dans des poches ou des sacs ou ils s’abîment parfois au contact d’autres éléments (clés,cartes…). Les protections sont efficaces, mais élargissent parfois trop les dimensions de nos appareils. Des chercheurs du département de chimie de l’université Riverside en Californie travaillent actuellement sur une matière conductrice, qui peut s’autoréparer en cas d’égratignures. Une nouvelle qui fait penser à la face arrière du LG G Flex, qui proposait une surface capable d’effacer les rayures.

Un matériau magique

Inspirée par Wolwerine, le célèbre héros de Marvel capable de se remettre de ses blessures, l’équipe a mis au point un matériau composé de polymère étirable et de sel ionique. Quand la zone est fissurée (disons plutôt griffée) les ions et les molécules qui la composent s’attirent et permettent de la résorber. Du moins en partie, comme vous pouvez le constater sur cette vidéo.

Le blog de l’université de Riverside indique que ce matériau est « transparent, auto-réparateur, très souple et il peut être activé par l’électricité. Il peut servir à améliorer des batteries, des appareils électroniques et des robots »

Chao Wang, un des chimistes qui dirige l’étude, estime que les produits auto-réparants seront disponibles dans environ trois ans, comme il l’a confié dans le journal Business Insider.

« Dans moins de 3 ans, il y aura plus de produits auto-réparateurs sur le marché et cela changera notre quotidien. Cela rendra nos téléphones bien plus performants qu’aujourd’hui »

Ce type de matière conductrice pourrait également être utilisé afin de créer des hauts parleurs transparents. Des scientifiques de l’université de Harvard ont réussi à émettre de la musique via un gel. Quoi qu’il en soit, ces avancées pourraient bien révolutionner de nombreux secteurs.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.