le concurrent open source de Twitter qui cartonne

0


Twitter qui ne connait plus de croissance depuis de nombreux trimestres et qui connait même certaines difficultés auprès de ses investisseurs, vient de voir débarquer un clone open source, qui revient aux origines du réseau de microblogging et qui séduit, forcément ! Son nom Mastodon.

Mastodon: une sorte de Twitter Open source et décentralisé

Ce réseau social a de l’ambition avec un nom comme celui-là, car en choisissant un nom de mammouth on peut aisément comprendre que ce dernier souhaite jouer dans la cour des grands. Il semble particulièrement bien se porter puisqu’en quelques jours le nombre d’inscriptions a été si fort que le service a dû temporairement fermer le nombre de nouveaux inscrits, car les serveurs ne tenaient plus la route.

Pourquoi un tel engouement autour de Mastodon, s’il s’agit d’un énième réseau social ?

En réalité, il ne s’agit pas d’un réseau social comme un autre, car même si son apparence et son concept ressemblent fortement à Twitter, il s’agit d’un réseau social open source décentralisé, qui permet en plus de se connecter avec les membres d’autres réseaux sociaux ! Difficile de comprendre ce qui s’est passé, ce mardi 03 avril, car Mastodon existait dans l’ombre depuis octobre 2016, mais en quelques heures ce dernier a fait le buzz et s’est retrouvé sur le devant de la scène.

On remarquera que la lecture se fait verticalement et que l’interface est organisée en colonnes comme sur le fameux outil Tweetdeck. Autre particularité, sur Mastodon la limite des caractères est portée à 500, ce qui permettra d’en dire beaucoup plus d’un coup à ses amis ou sa communauté. C’est d’ailleurs les communautés qui sont au centre de Mastodon, ou plus exactement les « fédérations ».

En effet, comme l’explique l’un des responsables de Mastodon et repris dans le journal 20Minutes : « Pour placer ce terme dans un contexte technique, un exemple : l’e-mail, c’est de la fédération. (…) Vous pouvez envoyer un e-mail depuis Gmail ou Outlook vers la boîte de réception de votre destinataire. La fédération de Mastodon est similaire : des utilisateurs de sites différents (appelons-les « instances ») se connectent entre ces sites en suivant d’autres utilisateurs et s’envoient des messages via n’importe quel réseau social. »

C’est là que réside l’originalité de Mastodon par rapport à tout ce qui se fait dans l’univers des réseaux sociaux. Peu importe sur quels réseaux sociaux se trouve un internaute, il sera possible d’interagir avec lui et de rester une seule et même communauté. De plus, contrairement à Facebook ou Twitter qui fonctionnent en circuit fermé, Mastodon joue la carte de l’internet libre et ouvert avec un réseau social open source où tout un chacun peut faire évoluer le code. Il faudra désormais attendre pour savoir si ce succès se perpétuera dans le temps ou si cela n’aura été qu’un soubresaut de curiosité.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.