Nous avons vu les bonus du Blu-ray de Rogue One (et on a été un peu déçus)

0


Rogue One, sorti en décembre dernier dans les salles, arrivera très bientôt dans nos salons. Le film de Gareth Edwards (que nous avons énormément aimé) sortira en achat numérique le 14 avril et en Blu-ray le 21 avril. Nous avons eu la chance de voir les bonus en avant-première.

C’est un peu court, jeune homme

Nous avons ainsi pu jeter un œil aux making of inclus dans le Blu-ray (pas de scènes coupées, absentes du disque), de petits documentaires revenant chacun sur un aspect du film. Ainsi, nous avons une série qui nous explique la genèse des différents protagonistes du long-métrage, mais également d’autres vidéos nous racontant les divers aspects du projet.

Voici la liste des bonus, fournis par Lucasfilm

* L’IDEE DE DEPART, ou comment John Knoll a présenté le concept à Lucasfilm, et pourquoi on ne pouvait rêver meilleure histoire pour lancer les films « A Star Wars story »

* JYN : LA REBELLE, ou comment Felicity Jones s’est emparée de son personnage de survivante méfiante et pleine de ressources

* CASSIAN : L’ESPION, ou comment Diego Luna a appréhendé l’évolution complexe de son personnage en cours de film

* K-2SO : LE DROIDE, ou comment Alan Tudyk a donné une sacrée personnalité à ce robot impérial reprogrammé

* BAZE & CHIRRUT : LES GARDIENS DES WHILLS, pour tout savoir sur l’extraordinaire relation de ces héros complémentaires campés par deux superstars chinoises, Jiang Wen et Donnie Yen

* BODHI & SAW : LE PILOTE ET LE REVOLUTIONNAIRE, dans lequel Forest Whitaker et Riz Ahmed approfondissent leurs personnages de Saw Gerrera – le leader Rebelle brisé – et Bodhi Rook – le pilote impérial qui a changé de camp

* L’EMPIRE ou la rencontre avec un adversaire impérial des plus ambitieux mais aussi avec le méchant le plus iconique de tous les temps

* VISION D’ESPOIR : L’ENVIRONNEMENT VISUEL DE ROGUE ONE ou le casse-tête qu’a représenté l’intégration du nouveau look voulu par les cinéastes pour le film avec l’univers de la première trilogie

* LA PRINCESSE ET LE GOUVERNEUR ou le retour à l’écran de personnages iconiques qu’on ne s’attendait pas à voir dans le film

* L’HISTOIRE CONTINUE : De la première du film aux prochaines histoires « A Star Wars Story »

* LES CONNEXIONS, ou les bonus cachés qui, tout au long du film, permettent de connecter ROGUE ONE : A STAR WARS STORY à l’univers Star Wars

Certains de ces bonus nous montrent quelques petites choses sympathiques, comme la mise en place de l’idée de base de l’intrigue (imaginée par John Knoll), les castings de Riz Ahmed (qui tenait vraiment à avoir un rôle au point d’harceler Edwards) ou la création de K-2SO, incarné par un Alan Tudyk déambulant dans une combinaison grise sur le tournage.

De même, il est assez intéressant de voir comment Edwards a voulu mettre en scène Vador ou comment ILM a ressuscité Peter Crushing (Tarkin) et a recréé une princesse Leia de vingt ans.

Pourtant, nous sommes restés sur notre faim et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les reportages en question se montrent trop courts (quelques minutes chacun) et survolent bien des aspects. A titre d’exemple, Donnie Yen explique à un moment que c’est lui qui a eu l’idée de rendre son personnage (Chirrut) aveugle. Puis, le reportage passe à autre chose, sans explication. Nous aurions aimé connaître les raisons de son choix, ce que ça a changé dans le scénario, son jeu, et surtout la réaction d’Edwards à sa proposition.

Beaucoup de petites choses frustrantes de ce calibre dans les making-of, qui ne se montrent pas assez approfondis, comme si Lucasfilm n’avait pas eu le temps, ni l’envie d’aller plus loin. De même, nous aurions aimé en savoir un peu plus sur le processus créatif, sur les difficultés auxquelles a été confronté Lucasfilm avant et pendant le tournage. A en croire le making-of, tout était amazing et aussi détendu que dans une colonie de vacances (ce qui aurait été étonnant pour un tournage aussi monstrueux que celui-ci) sur Scarif. Par exemple, pas un mot sur les fameux reshoot, ne serait-ce que pour fermer la bouche de ceux qui avaient vendu la peau du film des mois avant sa sortie.

Mais non, Lucasfilm a choisi l’approche consensuelle, comme ce fût le cas pour le Blu-ray de Star Wars Le Réveil de la Force. Néanmoins, les bonus apportent tout de même quelques moments sympathiques et nous permettent également de jeter un œil au tournage démesuré de Rogue One.

On attend maintenant les autres bonus inclus dans le Blu-ray pour en profiter pleinement, comme les commentaires. Sortie prévue le 21 avril en Blu-ray et le 14 avril en achat numérique.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.