Que se cache-t-il vraiment au fond du Kola Superdeep Borehole, le trou le plus profond du monde ?

0


C’était un projet ambitieux mené par des équipes russes. Dans la péninsule de Kola, proche de la ville de Zapoliarny, un forage a débuté le 24 mai 1970. Le but ? Atteindre 15 000 mètres de profondeur sur plusieurs années, afin d’établir un record mondial certes, mais surtout afin de découvrir ce qu’il se cache réellement dans les entrailles de notre planète. Malheureusement, les scientifiques n’iront jamais au bout de leurs rêves.

Des découvertes majeures

Le forage SG3, comme il est couramment appelé, est stoppé en 1989, soit 19 ans après ses débuts, alors qu’il était arrivé à 12 262 mètres de profondeur. Il reste aujourd’hui encore le plus profond forage de l’histoire de l’humanité. Il a ainsi permis d’atteindre l’endroit le plus bas du globe terrestre et de faire quelques découvertes majeures. Tout d’abord, les équipes de chercheurs ont pu remonter à la surface des roches vieilles de 2,7 milliards d’années. Une première.

On a également pu découvrir que des fossiles de planctons se cachaient à environ 6 700 mètres de profondeurs, sous nos pieds. Ces preuves de vie vieilles de deux milliards d’années ont ainsi pu être conservées dans un environnement hostile et dont la chaleur est estimée à environ 176°C. Ce forage a également permis de contredire la théorie de Jeffreys qui affirmait qu’il y avait une frontière entre le basalte et le granite dans la couche terrestre profonde alors que ce n’est pas le cas.

Mais au-delà de ces découvertes scientifiques, de nombreuses questions et théories ont vu le jour, au fur et à mesure du temps. Alors que la raison invoquée, officiellement, pour l’arrêt du projet est « la fin prévue de la Guerre froide » d’autres ont aussi été amenées sur le tapis. Les conditions du forage, notamment, puisque les scientifiques ont expliqué que la pression subie aussi bas sous Terre était impossible à contrôler tout comme les températures, bien plus élevées que prévues (plus de 180°C contre les 100° C attendus).

Théories du complot

L’un des derniers enregistrements connu du forage

Mais ce n’est pas tout. Creuser à plus de douze kilomètres de profondeur ne serait clairement pas bon pour la planète. Certains chercheurs ont ainsi tenté, à plusieurs reprises, d’avertir les autorités que si l’on continuait à aller si loin sous Terre, cela pourrait causer de graves catastrophes sismiques à travers le monde. Puis arrivent les questions plus « originales » . Certains théoriciens se demandent si les causes naturelles sont vraiment les causes de cet arrêt soudain.

Et si nous avions découvert autre chose ? Oui, mais quoi, se demandent-ils avec ferveur. Des monstres ? Une civilisation ? Une puissance qui pourrait anéantir l’humanité ? Les théories sont nombreuses bien qu’aucune n’ait réellement de preuves à faire valoir. Quoi qu’il en soit, le forage de Kola est aujourd’hui fermé à triple tour, interdit au public et laissé à l’abandon. Reste à savoir si quelqu’un aura les moyens financiers et techniques pour mener, un jour, l’enquête.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.