Ce fan de Dragon Ball lâche 15 000 dollars pour ressembler à Trunk (et le résultat est bof-bof)

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});


Si vous nous lisez régulièrement (vous avez une place toute réservée dans nos petits coeurs), vous n’êtes pas sans savoir qu’ici, à la rédaction, l’un d’entre nous est un fan hardcore de Dragon Ball. L’univers créé par Akira Toriyama le passionne au plus haut point, et on en vient à se demander s’il ne vit pas que pour ça

Mais une chose est sûre, il ne sera jamais aussi fan que cet homme qui a consacré trois ans de sa vie et 15 000 dollars dans l’espoir de ressembler à Trunks. Attention, contrairement aux nombreux sosies ratés qui ont dépensé des fortunes dans des centaines d’opérations de chirurgie esthétique, Julian Low (c’est son petit nom) a opté pour un changement de régime alimentaire ainsi qu’un bon nombre de séances de muscu’. Le gros de son argent est parti dans son abonnement à la salle de fitness, dans les soins capillaires pour obtenir une coupe proche de celle du fils de Végéta et dans les nombreuses sessions de shopping pour se constituer la garde-robe adéquate.


Si l’effort déployé par Julian Low est impressionnant, le résultat l’est un peu moins. Il faut dire qu’il n’est pas aisé de ressembler au fils du prince des Saiyans. Quoi qu’il en soit, on ne peut que saluer la performance de Julian Low qui a préféré s’imposer un régime et un entrainement drastique plutôt que de se laisser par la solution de facilité qu’est la chirurgie esthétique. D’autant que cette transformation lui sert de thérapie.

« Enfant, j’étais distrait, absent. On se moquait souvent de moi. On me considérait comme une véritable mauviette. J’intériorisais tout, et je peux dire que Dragon Ball a été ma seule évasion. »

Dorénavant, quand il devient Trunks, Julian se sent « puissant, charismatique et motivé ». Son rêve ? Devenir acteur pour divertir les gens.




Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.