En compétition à Cannes, le Okja de Netflix montre toute la bizarrerie de son univers dans une première bande-annonce

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});


Objet de buzz depuis quelques semaines (via le bras de fer entre le Festival de Cannes et la plateforme de SVoD américaine Netflix), Okja s’apprête à être présenté dans le cadre du Festival de Cannes, avant de débarquer en juin et en exclusivité du côté de Netflix.

Cette bande-annonce, de laquelle on peut deviner la problématique du film – une jeune sud-coréenne s’occupe d’une drôle de bête dans ses montagnes, avant que la drôle de bête ne soit faire prisonnière des mains d’une multinationale qui a d’autres desseins pour elle, est pour le moins intrigante, tant elle semble mélanger les genres autant que les inspirations.


Un casting XXL

Derrière le côté presque « Disney » de certaines séquences semble se lover une critique sociétale, d’une forme de libéralisme fou par exemple, qui n’a que faire du monde rural et de la nature. Mais bon, les bandes-annonces sont parfois trompeuses.

Ce qui est plus sûr, c’est que Bong Joon-ho (The Host, Snowpiercer, le Transperceneige) s’est entouré d’un bien beau casting pour conduire son histoire, casting qui comptera Jake Gyllenhaal, Paul Dano ou encore Tilda Swinton (excellente dans Snowpiercer, le Transperceneige, d’ailleurs).

On en reparle sûrement à sa sortie, avec une critique maison !




Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.