Google va lancer un casque de réalité virtuelle autonome avant la fin de l’année

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});


Google veut continuer à se positionner dans le domaine de la réalité virtuelle. Après avoir lancé le Cardboard, le masque de réalité virtuelle le moins cher puisque constitué de carton et d’une simple paire de lentilles, la firme de  Mountain View s’est lancée dans un casque pour smartphone haut de gamme avec le Daydream View. Désormais, le géant des moteurs de recherche va essayer d’imposer un nouveau type de modèle avec le casque VR autonome.

Google présente son casque de réalité virtuelle autonome

C’est durant la keynote d’ouverture de la Google I/O que le géant des moteurs de recherche a présenté son futur casque de réalité virtuelle qui bousculera, sans doute, l’ordre établi actuellement. Il existe, pour le moment, deux types de casques de réalité virtuelle. Ceux fonctionnant avec un smartphone, une gamme allant du Cardboard au Samsung Gear VR en passant par le Daydream View ainsi que ceux utilisant la puissance d’un ordinateur ou d’une console de jeux comme par exemple le PS VR, le HTC Vive ou bien encore l’Oculus Rift.


Google souhaite imposer un nouveau type de casque VR qui serait un mélange des deux dans une version autonome. Le casque présenté par le moteur de recherche contiendrait son propre écran ainsi qu’une puissance de calcul basée sur un processeur Snapdragon.

La puissance d’un smartphone haut de gamme avec un écran dédié

Concrètement, le futur casque VR de Google serait équipé d’un écran de bonne résolution devant chaque œil ainsi que de la puissance de calcul d’une puce Sampdragon 835 VR. Le casque sera aussi doté de capteurs internes et ne nécessitera donc pas de tracking externe comme c’est le cas avec les casques fonctionnant sur console ou PC.


L’utilisateur n’aura donc qu’à placer une mémoire dans laquelle il aura stocké ses applications VR ou ses films à 360 degrés pour pouvoir profiter du potentiel de la réalité virtuelle. Un casque de réalité virtuel plus puissant et de meilleure qualité que ceux basés sur smartphone qui sera sans doute bien moins cher qu’un casque fonctionnant sur PC ou console. Un compromis rendu possible grâce à la complicité de Qualcomm. Le casque de réalité virtuelle autonome de Google promet de ne pas avoir de câble, d’être plus léger et d’une mobilité totale.

Crédits Photos : Capture d’écran de la retransmission en live de la Keynote sur YouTube



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.