[La sélection de la rédaction] Cinq adaptations de la Légende Arthurienne à (re)découvrir

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});



La Légende du Roi Arthur est fondatrice pour les Britanniques, voire pour l’Europe de l’ouest. Pourtant, le roi Arthur n’est qu’une légende, un personnage vraisemblablement inventé au Moyen-âge classique, vers le XIIIème siècle. Néanmoins, il fait maintenant partie du folklore européen et comme tout mythe, Arthur a inspiré nombre d’œuvres à travers les âges. À l’occasion de a sortie en salles du Roi Arthur de Guy Ritchie (notre critique), nous allons revenir ici sur cinq œuvres dédiées à Arthur qui ont marqué la culture geek. Prêts ?

Monty Python : Sacré Graal !

Merlin l’Enchanteur (1963)

Le chef d’oeuvre de Disney sorti en 1963 a été réalisé par Wolfgang Reitherman. Ce dessin animé est devenu un classique au fil des décennies. Merlin l’enchanteur, ou The Sword in the Stone dans la langue de Lancelot, nous raconte l’histoire du vieux magicien Merlin, qui décide de prendre un apprenti en la personne de Moustique.

Un Moustique qui apprendra la magie au fil de ses aventures et qui finira par devenir Arthur, le roi d’Angleterre. Merlin l’enchanteur reste une valeur sûre et un indémodable de chez Disney. Pour l’instant, la firme de Mickey ne prévoit pas de l’adapter en film live. Ouf.

Excalibur (1981)

Le chef d’oeuvre de John Boorman est un classique de son époque. Le réalisateur a décidé de laisser toute considération prétendument historique pour mettre en scène la légende telle qu’elle est représentée dans les romans de chevalerie. Un film qui fait partie de cette vague heroic fantasy que le cinéma a connu au début des années 1980.


Ici, c’est Nigel Terry (décédé en 2015) qui incarne un roi Arthur héroïque et courageux. Un film important dans l’histoire cinématographique de la légende arthurienne.

Monty Python : Sacré Graal ! (1975)

Vous connaissez l’expression « si tu n’as pas vu ce film, t’as raté ta vie » ? Elle s’applique très bien à Monty Python : Sacré Graal !. Oeuvre absurde par excellence, le film de Terry Gilliam est compliqué à regarder, tant il est dur de se concentrer sur l’intrigue entre deux fous rires.

Non, vraiment, vous ne l’avez jamais vu ?

Kaamelott (2005)

À la base conçu comme un programme court pour remplacer Camera Café sur M6, Kaamelott a ensuite évolué, passant de la série humoristique du soir à véritable saga. Créée par Alexandre Astier, la série a su évoluer avec son format, délaissant un peu l’humour pour mieux raconter une histoire en se transformant en téléfilm. Mais elle a su garder son ton impertinent et ses dialogues brillants.

Cela fait maintenant huit ans que le livre VI est terminé et que les fans attendent la suite. Alexandre Astier promet un film depuis des années, et il se pourrait qu’il arrive bientôt.

King Arthur (2017)

Dernière itération de la légende Arthurienne au cinéma, King Arthur réécrit l’histoire du personnage de manière peu conventionnelle. Ici, c’est Charlie Hunnam qui endosse le costume du roi de légende. Un roi de légende combinard qui a grandi dans les rues mal famées de Londinium et qui sait finasser quand le besoin s’en fait sentir. C’est réalisé par Guy Ritchie et c’est actuellement au cinéma.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.