[Parlons-en] Le Festival de Cannes a-t-il raison de se méfier de Netflix ?

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});



Le Festival de Cannes a commencé et jusqu’au 28 mai prochain, le monde du cinéma se retrouvera sur la croisette pour faire la fête mais aussi découvrir de nouveaux films. Comme chaque année, le jury (mené ici par Pedro Almodóvar) devra récompenser les films de la sélection. Mais il y a quelque chose qui coince pour cette édition 2017 : Netflix.

Okja

Netflix Vs Cannes

En effet deux films de la sélection sont en fait des productions Netflix. The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach ainsi que Okja de Bong Joon-ho. Deux films qui sortiront exclusivement sur la plate-forme de SVOD et pas au cinéma, du moins en France.

Une situation qui crispe les organisateurs du festival. Un film ne passant pas par la case cinéma peut-il recevoir la récompense suprême ? Donner la Palme d’Or à un direct-to-VOD, genre à la mauvaise réputation, cela dérange même quand il s’agit de Bong Joon-ho. Nous ne parlons tout de même pas du premier réalisateur stagiaire dégoté par Asylum.


Une polémique qui n’est pas près de se calmer, puisque Pedro Almodóvar lui-même, président du jury, a estimé qu’un film Netflix ne pouvait gagner la Palme d’Or. Alors, si Okja est le film du siècle, il ne pourra pas gagner à cause de son mode de distribution et de son logo de début de film ? Un logo d’ailleurs sifflé lors de la projection.

Cette manière de penser peut paraître archaïque. Netflix tente de sortir du carcan habituel, quitte à bousculer la sacro-sainte chronologie des médias en France. Une chronologie qui n’a d’ailleurs plus grand sens en 2017. Néanmoins, on peut comprendre ce point de vue.

Comme le remarque très justement Fabio, la mode de diffusion change drastiquement la perception d’un film. Un film ne s’apprécie pas de la même manière au cinéma que dans son canapé. De même, un film Netflix n’est par définition accessible que… pour les abonnés Netflix. Les cinéphiles ne pourront ainsi que le découvrir que sur une télévision après avoir payé un mois d’abonnement.

De même, on peut craindre que cette incursion de Netflix ouvre la voie à d’autres plate-formes et qu’à terme, les salles de cinéma soient privés des films de Cannes.

Le festival a donc pris une décision radicale : dès l’année prochaine, un film en compétition devra passer obligatoirement par la case cinéma pour être sélectionnable.

Trouvez-vous cette décision juste ? Au contraire, trouvez-vous que le festival ne vit pas avec son temps et que cette décision est absurde ? La parole est à vous !



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.