[Test de la semaine] Meizu M5 Note, un beau smartphone compatible avec la 4G 800 Mhz

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});


On a testé pour vous le Meizu M5 Note, un smartphone au design élégant de 5,5 pouces et 100 % compatible avec la 4G française.

Présentation

Cette semaine, on vous propose de découvrir le Meizu M5 Note. De plus en plus présent en France, le constructeur chinois mise toujours sur le rapport qualité/prix et vise le marché de l’entrée/milieu de gamme, des secteurs où la concurrence est rude. Pour son M5 Note, la marque veut mettre toutes les chances de son côté comme en témoigne sa compatibilité avec les fréquences 4G à 800 MHz.

Une bonne nouvelle et Meizu ne s’arrête pas là comme le montre la fiche technique de son dernier modèle :


Constructeur : Meizu
Modèle : M5 Note
Dimensions : 153,6 x 75,8 x 8,2 mm
Taille d’écran : 5,5 pouces
Technologie d’écran : IPS LCD
Écran : 1 920 x 1 080 (403 ppp)
Poids : 175 grammes
Capacité de la batterie : 4 000 mAh
Appareil photo principal : 13 mégapixels (ouverture f/2.2, double flash LED)
Appareil photo avant : 5 mégapixels (ouverture f/2.0)
Version Android : Android 6.0 Marshmallow
Interface utilisateur : Flyme 5.2
RAM : 3 ou 4 Go
Mémoire : 16 ou 32 Go (+ port microSD)
Processeur : Mediatek MT6755 Helio P10
GPU : Mali-T860MP2
Nombre de cœurs : 8
Fréquence d’horloge maximale : 1,8 Ghz
Connectivité : 4G FDD-LTE (B1, B3, B5, B7, B20)
4G TD-LTE (B38, B40)
3G WCDMA (B1, B2, B5, B8)
3G TD-SCDMA
2G GSM (B2, B3, B5, B8)
802.11a/b/g/n/ac Wi-Fi
Dual-band Wi-Fi (5 GHz / 2.4 GHz)
Bluetooth 4.0
BLE/GPS/A-GPS/GLONASS
Couleurs : Silver/Dark Grey/Gold

Estampillé “Note”, le nouveau smartphone de Meizu ne joue pas vraiment dans la même catégorie que les célèbres Galaxy Note de Samsung. Le M5 Note s’invite sur le secteur de l’entrée/milieu de gamme avec un prix attractif de 229,90 euros pour le modèle 16 Go et 249,90 euros pour la version 32 Go.

Sur le papier, on en a pour son argent avec un processeur Mediatek Helio P10, 3/4 Go de RAM et un appareil photo de 13 mégapixels à l’arrière et 5 mégapixels à l’avant. On retrouve également un écran LTPS Full HD (1 920 x 1 080) de 5,5 pouces, une mémoire interne de 16/32 Go (et un port microSD), deux ports SIM et une batterie de 4 000 mAh qui fait espérer une belle autonomie.

Sans révolutionner la catégorie, le M5 Note débarque avec une fiche technique solide et un prix abordable. De belles promesses mais qu’en est-il à l’usage ? On a testé pour vous le Meizu M5 Note.

Design

Il y a quelques semaines, Meizu nous avait agréablement surpris avec son U20 et le constructeur confirme qu’il maitrise le design de ses produits. Certes, le M5 Note est loin de surprendre, il a même des faux airs d’iPhone, une caractéristiques loin d’être désagréable surtout quand les finitions sont à la hauteur. Meizu a pris soin de son smartphone, cela se voit et se ressent lors de la prise en main.

Le smartphone est très bien fini avec son dos en métal, le placement des boutons sur la tranche droite est intuitif tandis qu’on retrouve un unique bouton à l’avant du smartphone.

Ce dernier fait office de touche retour mais aussi de lecteur d’empreinte digitale. Là encore, Meizu a le soucis du détail avec du métal autour de son bouton d’accueil, ce dernier se révèle plutôt efficace même si son placement demande le plus souvent d’utiliser sa seconde main.

En effet, avec son écran de 5,5 pouces, le M5 Note ne fait pas partie de la catégorie des petits smartphones. Il est même plutôt grand avec ses 154 mm et plutôt lourd (175 grammes).

Une taille qui le rapproche de certains modèles dotés d’un écran de 5,7 pouces et il doit son poids à la présence d’une batterie imposante de 4 000 mAh. A l’usage, cela n’est pas gênant et assure même une bonne prise en main.

La première impression laissée par le Meizu M5 Note est très positive. On a droit un smartphone peu innovant mais irréprochable au niveau de sa conception et de ses finitions.

Ecran

Meizu a équipé son M5 Note d’une dalle LTPS Full HD, une définition (1 920 x 1 080) agréable sur un smartphone de 5,5 pouces et qui suffira pour tous les usages ou presque. La réalité virtuelle sera plus à l’aise avec une plus grande définition mais le M5 Note n’est pas bâti pour ce type d’usage.

L’écran s’en sort avec les honneurs avec une bonne luminosité, un très bon contraste et une bonne température des couleurs (après un passage dans les paramètres). Le M5 Note ne vient pas rivaliser avec ce qui se fait de mieux mais s’en sort très bien dans sa gamme et c’est ce qu’on lui demande.

Interface

Meizu a équipé son smartphone de sa surcouche FlymeOS. Déjà vu sur le U20 et proposée ici en version 5.2, l’interface est agréable à utiliser mais comme souvent avec les constructeurs chinois, on se rapproche plus d’iOS que d’Android. Même si les deux systèmes ont tendance à se rapprocher ces derniers mois, l’absence de tiroir d’applications pourrait par exemple irriter les amateurs du système d’exploitation de Google. Il reste toutefois possible de changer de launcher tandis que Meizu propose différents thèmes pour personnaliser son smartphone.

La navigation au sein de l’interface est agréable et on retrouve facilement les principaux paramètres ou le panneau de notifications. Le gros problème du M5 Note concernant son interface sous Android 6.0 Marshmallow, c’est l’absence des services Google et surtout du Play Store. S’il peut être agréable de ne pas retrouver toutes les applications de Google, il est assez gênant et incompréhensible de se retrouver sans la boutique en ligne créée par Google.

Heureusement, on peut retrouver facilement les services de Google en passant par la boutique de Meizu (Hot Apps) et en installant l’application Google Installer. Il est toutefois dommage de devoir passer par là pour profiter pleinement de son smartphone.

Performances

Côté performances, le Meizu M5 Note a répondu à nos attentes. Son processeur (Mediatek Helio P10) et sa quantité de RAM (3/4 Go) rendent l’expérience utilisateur agréable avec un smartphone toujours fluide et capable de faire tourner toutes les applications du Play Store.

Il faudra toutefois faire quelques concessions sur les jeux les plus gourmands, en baissant le niveau de détails et en acceptant d’avoir parfois quelques ralentissements. Un phénomène logique pour un smartphone de cette gamme et proposé dans cette tranche de prix (200 – 250 euros).

Multimédia

La partie photo est un critère important pour départager les smartphones et notamment distinguer les meilleurs modèles. Le M5 Note n’arrive pas sur le marché avec de très grandes ambitions avec son appareil photo de 13 mégapixels à l’avant et de 5 mégapixels à l’arrière mais on espère toujours une bonne surprise. Qu’en est-il avec le dernier modèle de Meizu ?

Non le M5 Note ne fait pas des miracles en photo et on attend toujours le photophone qui permettra à Meizu de passer un cap. Avec de bonnes conditions, le M5 Note se débrouille pas trop mal mais ne vient pas bousculer la hiérarchie. Les clichés sont correctes mais manquent quand même de détails et le rendu des couleurs n’est pas toujours juste.


Les utilisateurs qui ne sont pas accrocs aux photos s’en contenteront mais il ne faut pas être top exigeant. Sans surprise, le phénomène s’amplifie en basse luminosité et le M5 Note montre ses limites.

(également disponible sur Dropbox)

Comment souvent sur les smartphones, le haut-parleur se contente du minimum syndical avec des aigus et une absence de basses. De son côté, la prise casque est à la hauteur des attentes.

Pas forcement à son avantage en photo, le M5 Note ne l’est pas non plus lorsqu’il s’agit de capturer des vidéos. Sa dalle Full HD sera plus intéressante pour regarder des vidéos.

Autonomie

On aborde désormais une partie attendue concernant le Meizu M5 Note. Le smartphone chinois est équipé d’une batterie de 4 000 mAh qui laisse penser que l’autonomie pourrait être un point fort.

Il y a du bon et du moins bon concernant l’autonomie. Le bon point, c’est que le smartphone répond aux attentes sur le plan de l’autonomie et pourra tenir deux jours en utilisation “normale” (appels/sms, navigation internet, email et réseaux sociaux, un peu de musique et vidéo).

Le M5 Note n’est pas un foudre de guerre sur le plan de la puissance et c’est aussi cela qui lui confère une belle autonomie. Même avec une utilisation plus soutenue, on arrive à tenir une journée et demie.

On notera quand même un certain manque d’optimisation de la part de Meizu, notamment au niveau des services Google qui peuvent se montrer gourmands. On espère qu’une mise à jour viendra corriger cela et renforcer encore l’autonomie.

Enfin, la recharge complète du smartphone est plutôt rapide (1h30 environ).

Le rapport qualité/prix

Proposé à 229,90 euros en version 16 Go et 249,90 en version 32 Go, le M5 Note bénéficie d’un rapport qualité/prix intéressant. La concurrence est toutefois rude, notamment de la part d’autres marques chinoises et comme nous l’avions évoqué pour le Meizu U20, on retrouve également des smartphones milieu de gamme de 2016 voire 2015 dont le prix a chuté mais qui reste des choix pertinents.

Conclusion

Le Meizu M5 Note n’est pas un mauvais smartphone mais il peine à se démarquer sur le marché. Au rayon des bonnes nouvelles, on apprécie tout d’abord le fait que Meizu propose enfin des smartphones compatibles avec toutes les bandes 4G françaises. Les finitions du M5 Note sont une réussite et le rapproche d’un modèle plut haut de gamme tandis que ses performances, son écran et son autonomie répondent aux attentes.

Côté photo, son capteur de 13 mégapixels ne sort pas du lot par rapport à la concurrence mais on regrette surtout l’absence des services Google. Le Play Store et les différents services du géant américain peuvent heureusement être installés mais ils ne sont pas proposés par défaut, un choix difficilement compréhensible sur un smartphone Android.

Le Meizu U20 est proposé au prix de 229,90 euros pour la version 16 Go/3 Go de RAM (249,90 euros pour la version 32 Go).

J’aime

  • les finitions
  • l’écran et des performances intéressantes
  • le support de toutes les fréquences 4G
  • la bonne autonomie…

J’aime moins

  • … mais un manque d’optimisation
  • l’absence des services Google dont le Play Store
  • la partie photo en retrait

 

Acheter ce produit



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.