Le Surface Laptop est un enfer à réparer

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});


Les ordinateurs portables et autres ultrabook n’ont jamais été des machines faciles à réparer. Mais le dernier produit de Microsoft n’est pas loin de remporter la palme.

La réparabilité des machines est loin d’être l’aspect le plus important des constructeurs, bien qu’elle permette de faire des économies (et est plus écologique). Le célèbre site iFixit s’est attaqué au démantèlement des composants du dernier Surface Laptop afin de constater s’il est facile de les changer.

Le résultat risque de ne pas plaire à Microsoft, car la conclusion est sans appel, avec une note de 0/10.

Le Surface Laptop n’est pas un ordinateur portable. C’est une monstruosité pleine de glue. Il ne contient rien de modifiable ou de durable et il ne peut littéralement pas être ouvert sans être détruit.

Vous l’aurez compris, malgré ses courbes séduisantes et une finition très agréable. Le Surface Laptop est loin d’être comparable à un portable traditionnel. Le Mac Book Pro 2017 avait récolté la note de 1/10, mais le produit de la firme de Redmond a fait pire.

Crédits : iFixit

Le site s’étonne (voir s’énerve) du fait qu’il n’y a aucune vis pour ouvrir et refermer le châssis de l’ordinateur. Il faudra en effet s’attaquer au tissu (de l’alcantara) avec un cutter. Une telle méthode parait aberrante, ne serait-ce que pour le personnel de Microsoft.

Cette recoupe ne constitue que la première étape du périple. Lorsque l’on soulève la partie métallique qui compose le clavier, on se rend compte qu’elle est maintenue grâce à différents bouts de plastique très fragile. Une sorte de piège puisque la soulever trop vite risque de les rompre. On sent donc que la machine a été conçue pour une sorte d’usage unique.

Crédits : iFixit


Bien qu’elle soit une des parties les plus sujettes à un remplacement, la batterie est très mal placée. C’est tout simplement le dernier élément accessible, et il vous faudra déplacer la carte mère pour y avoir accès. On constate également que le disque SSD et la RAM sont également soudés à cette dernière (comme chez le concurrent Apple).

En clair, Microsoft ne veut pas que vous répariez le Surface Laptop, et aura bien du mal à le faire aussi. Un procédé qui tend à se démocratiser et dont les conséquences écologiques et économiques sont particulièrement nocives.




Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.