Quand on se connecte à un réseau public wifi, il arrive parfois qu’on ait du mal à obtenir le fameux « portail captif »‘ où on nous demande en général notre adresse email, avant de nous laisser librement surfer. En effet, sur certaines bornes wifi, le truc est tellement mal configuré que si vous entrez l’URL de votre moteur de recherche préférée ou de Facebook et bien vous n’obtiendrez rien.

Plantage ? Non, c’est juste que le portail captif n’accepte pas les connexions en HTTPS… Et comme la plupart des sites utilisent SSL/TLS, HSTS…etc., et bien ça ne passe pas.

Alors dans ce cas, il y a 2 solutions pour vous assurer des vacances pépères. Moi à titre perso, ce que je fais surtout, c’est de me placer directement sur le routeur en entrant dans mon navigateur des IP comme 192.168.0.1 ou 192.168.1.1 ou 10.0.0.1 … En général ça passe et on est renvoyé vers le portail captif où on peut alors rentrer ses infos pour se connecter.

Mais l’autre solution consiste à se placer sur un site sans SSL/TLS. Si vous en avez un en tête, testez-le, sinon utilisez le site http://neverssl.com.

Sur ce site, pas d’authentification forte, pas de HTTP2, pas de HSTS, pas de chiffrement. Juste du bon vieux HTTP comme on en fait plus. À partir de ce point d’entrée, vous serez alors redirigé vers le portail captif et ensuite vous pourrez surfer sur tous vos sites préférés (avec HTTPS, je vous rassure) comme bon vous semble.

N’oubliez pas quand même, les bornes wifi publiques, c’est comme le sexe non protégé. Quand on ne sait pas trop sur quoi on se « branche », il vaut mieux utiliser une protection type VPN.

source