Devolver Digital s’indigne face à l’organisateur de l’E3 2017

0


Pour la petite histoire, Devolver Digital est un éditeur à petit budget qui a toujours voulu être présent à Los Angeles en période d’E3, sans forcément avoir de stand. Ce dernier préfère donc squatter, chaque année, le parking du Convention Center de la ville des anges en proposant des bières et des burgers gratuits aux journalistes dans des vans, en plus de présenter les nouveautés de leur catalogue.

L’Entertainment Software Association n’étant pas content de la manière de faire de Devolver Digital, l’organisateur de l’E3 n’hésite pas à faire mettre des camions autour de ce fameux parking. Le but est de cacher l’éditeur américain à la vue des visiteurs et donc de la presse du monde entier. Devolver a tout de même une parade : l’installation d’un ballon géant qui sert de point de signalement.

Devolver Digital en a gros contre l’ESA

Durant l’E3 2017, Devolver avait annoncé l’organisation de l’Indie Picnic, un événement pour rassembler la presse et les indépendants afin de créer des rencontres mais également présenter des jeux. Malgré l’aide de deux partenaires, l’Indie Picnic a été annulé tout en faisant perdre 100.000 dollars à la société d’Austin.

Mike Wilson, le co-fondateur de Devolver Digital, a décidé de régler ses comptes dans le média Polygon : “L’E3 n’aime pas que nous soyons là. Nous avons toujours une relation d’amour-haine. Mais personne ne faisait chier l’autre jusqu’à cette année. Ils ont commencé à créer des problèmes vis-à-vis de nous avec la ville avec un discours ‘comment osez-vous louer cet espace à ces renégats, blablabla’. De toute évidence, la ville a été influencée. Des coups de fil ont été passés, des menaces proférées. Nous avons été intimidés.”

Crédits Photos : Devolver Digital



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.