[Sony x JDG] Découvrez la vidéo en « slow motion » de Micaël Reynaud (3/3)

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});


Notre concours de courts-métrages autour de la fonction Super slow motion du Xperia XZ Premium continue. Après le travail de Julien Douvier et celui de Remi Chapeaublanc, voici le court du troisième et dernier participant, Micaël Reynaud. Vous pourrez voter pour votre court-métrage préféré et tenter de gagner des accessoires Sony à la fin de cette semaine !

Quelle est ton impression globale du téléphone ?

Cet Xperia est vif comme un petit chat. Son écran 4k est très agréable et il rebondit élégamment quand je le fais accidentellement tomber (il faut que j’arrête ça tout de suite !).

Peux-tu nous raconter en quelques mots comment s’est déroulé le tournage ?

Le tournage s’est déroulé à l’ancien sanatorium du Grau du Roi sous forme de visite déambulatoire. Faisant principalement des boucles visuelles, j’avais souhaité explorer une nouvelle fois la chronovidéographie (cette technique qui consiste à cloner une action encore et encore afin d’avoir toutes les étapes sous les yeux, à tout moments). Normalement, un mouvement linéaire résulte d’une séquence alignée, et une variation de vitesse produit une séquence étirée. L’idée était donc d’utiliser le slow motion pour compenser des variations de vitesse et garder une animation dense. Les personnages en marche ne sont pas distancés par ses clones qui courent car ces derniers sont au ralenti. Bon OK, cela serait plus évident avec des variations plus extrêmes.

Combien de temps il t’a fallu pour la réalisation et le montage ?

J’ai le téléphone depuis 3 semaines et ai avancé de manière discontinue, c’est à dire peu au début et beaucoup à la fin.

Quels sont tes conseils pour un usage optimal du slow motion ?

Cela va sans dire mais je conseille de filmer des sujets rapides pour avoir quelque chose d’intéressant (à moins qu’un slow motion de caillou immobile ouvre un monde parallèle encore inexploré). Techniquement, avoir une scène suffisamment éclairée joue beaucoup sur la qualité finale. Plus globalement, expérimentez, anticipez, amusez-vous !

En tant que réalisateur pro, penses-tu à l’avenir réaliser tes prochains films en utilisant plus que des téléphones ?

Peut-être pour sa furtivité ou certaines fonctions spéciales (l’ultra-slow motion, ou le live par exemple) mais je préfère tout de même la profondeur de champ de mes objectifs et le capteur de mon reflex (un a7s).

Si tu lançais un défi à la communauté, quelles sont les idées de films/court métrage en slow motion que tu aimerais voir ?

Je propose donc un slow motion de caillou, on ne sait jamais 😉 Plus sérieusement, la nature est pleine de subtilités, si on regarde bien, il y a tout dedans.


Le site de Micaël Reynaud




Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.