J’ai toujours beaucoup aimé les films catastrophes même ceux de seconde zone avec des effets spéciaux pourris qui passent sur M6. Quoique maintenant que le climat part en sucette, c’est un peu moins « fun ».

Mais bon, nos amis américains n’ont pas abandonné le genre et reviennent avec Geostorm. L’histoire se situe dans un monde où l’Humain a appris à maitriser le dérèglement climatique grâce à une flopée de satellites capable d’influencer la météo. Le mec en charge de ce truc c’est Jake, incarné par Gerard Butler et malheureusement, il galère un peu, car il semblerait que le réseau de satellites soit sous l’emprise de quelqu’un d’autre (un hacker avec une capuche ?) qui s’amuse à lancer une giga tempête mondiale… Une « geostorm ».

On est donc dans le même esprit que le film 2012 sauf que là ce n’est pas la nature toute seule, mais l’Homme qui prend le contrôle de la nature pour détruire l’Humanité. D’une logique sans faille. Un peu triste quand même de se dire qu’à Hollywood, ils considèrent que le réchauffement climatique c’est mort, et qu’on a plus qu’à espérer qu’un génie trouve le moyen technologique de réguler le climat.

J’ai lu quelques critiques de la bande-annonce et tout le monde pense que ce film est une grosse bouse annoncée. Ça tombe bien, j’adore les grosses bouses cinématographiques. C’est donc un film que je vais attendre avec impatience.

Date de sortie le 1er novembre 2017 !

Source