Non, George R. R. Martin n’aura pas plusieurs rôles dans l’adaptation de Who Fears Death pour HBO

0
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});



Il l’a officiellement déclaré sur son blog. George R. R. Martin fera bien partie de l’aventure Who Fears Death pour adapter le roman en série, mais uniquement en tant que producteur exécutif, voilà tout.

Tout a commencé sur le compte Twitter de Nnedi Okorafor, l’auteure de Who Fears Death, qui a partagé la grande nouvelle. HBO s’est offert les droits pour adapter son œuvre fantastique en série, avec George R. R. Martin en tant que producteur exécutif. Sauf que le web s’est affolé et a gravi un peu trop vite les échelons de la spéculation. À tel point que le père de Game of Thrones et fan de l’écrivaine Nnedi Okorafor s’est expliqué plus en détails sur son rôle dans ce projet à travers son blog.

Bien qu’il ait participé avec Nnedi Okorafor aux entretiens pour trouver le candidat idéal qui rédigera le script du pilote de la série, Martin n’ira pas beaucoup plus loin. Précisant encore qu’il ne comptera pas parmi les plumes et qu’il ne participerait très certainement pas à l’écriture d’un seul épisode avant d’achever celle de The Winds of Winter.

Un producteur, pas le producteur

Martin le martèle haut et fort, il sera bien un producteur exécutif de Who Fears Death mais pas LE producteur exécutif. Il continue en poussant la distinction jusqu’au bout en ajoutant qu’il y aura un certain nombre de producteurs exécutifs, sûrement des co-producteurs exécutifs, des producteurs, etc.


• Lire aussi : [Game of Thrones] George RR Martin affirme que son Winds of Winter arrivera cette année

Les tous premiers jours du projet

Who Fears Death (Qui a peur de la mort ? paru en 2013 en France), qui a obtenu le prix du World Fantasy Award du meilleur roman en 2011, n’en est qu’aux prémices de son adaptation télévisuelle. S’il poursuit son processus, il pourra bientôt plonger les spectateurs sur un continent africain post-apocaliptique où les Nuru et les Okeke sont deux tribus en guerre. Après la destruction de son village, une femme va donner naissance à une petite fille prénommé Igbo, dont le prénom signifie « qui a peur de la mort ? ». L’enfant née d’un viol commis par un général Nuru, porte en elle des traces de sa conception et est rejetée par les deux peuples. En grandissant, elle se découvrira des pouvoirs magiques et comprendra qu’une force supérieure veut sa mort.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.