TF1 et SFR s’embrouillent et ce sont les utilisateurs qui trinquent

0


TF1 est énervé contre les FAI et le fait savoir. Après avoir menacé de retirer son service de replay des box Internet en février, le groupe est passé à l’action chez SFR… du moins, en partie.

TF1 est énervé

En effet, TF1 a indiqué avoir supprimé son service de VOD, MyTF1, des box SFR dès samedi 29 juillet. Seule la VOD a été retirée, et non les chaînes en direct du groupe, comme TF1, TMC ou encore NT1.

La chaîne estime en effet qu’elle n’est pas assez bien payée pour être représentée sur les Box Internet. Pour le moment rémunéré une dizaine de millions d’euros pour sa présence sur les Box, TF1 en demande dix fois plus, en justifiant le fait que les usages ont dorénavant changé et que son paiement devait changer en conséquence.

Pourtant, c’est un tout autre son de cloche qui nous vient de SFR, qui indique que rien ne change pour les abonnés de SFR (ils sont juste privés du service Replay). Dans un communiqué salé, le groupe Altice dénonce les pratiques de TF1 et surtout sa communication qu’il juge indigne. Morceaux choisis :

Malgré l’opération de communication de TF1 ce jour, rien ne change pour les abonnés SFR concernant la diffusion des chaînes du Groupe TF1. Le service My TF1 est disponible via ordinateur, tablette, mobile et en OTT sur la télé.

SFR a découvert par voie de presse cette inique tentative de prise d’otage de ses clients.

SFR rappelle que TF1 souhaite, après plus de 30 ans, désormais être rémunéré pour la diffusion de sa chaîne gratuite. Pour la première fois depuis la création du câble et de l’ADSL, une télévision veut être rémunérée pour la diffusion de sa chaîne gratuite. SFR rappelle que TF1 détient plus de 40% de parts de marché de la publicité.

SFR déplore que TF1, au mépris des régulateurs et des téléspectateurs, tente au plein coeur de l’été de prendre en otage les clients de SFR.

Ainsi, les deux géants se livrent une guerre de communication sans merci, et les clients, eux, subissent les tirs croisés.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.