Waymo planche sur un dispositif pour que voitures autonomes et vélos puissent mieux cohabiter sur la route

0


Un certain Nathaniel Fairfield, ingénieur chez Waymo (la filiale de voitures autonomes appartenant à Google) travaille depuis plusieurs années sur un dispositif qui permettrait aux vélos d’être mieux détecté par les voitures autonomes. Car bien que ses véhicules soient dotés de systèmes d’alerte de collision et de freins automatiques, elles ont encore bien du mal à repérer les bicyclettes et à anticiper leurs déplacements.

Avec presque 1 000 cyclistes tués et 45 000 blessés en 2015, selon le Département des Transports Américain, l’ingénieur de Waymo espère que les voitures autonomes rendront les routes plus sûres pour les cyclistes, à condition que ces deux moyens de transport soient capables de communiquer entre eux.

Vers un dispositif plus discret, à terme

Pour ce faire, il a demandé à plusieurs cyclistes (équipés d’une antenne GPS, d’un Lidar et d’autres dispositifs assez encombrants) de pédaler à proximité d’une voiture autonome pour voir si celle-ci était bien capable de circuler sans le gêner ou le mettre en danger.

Avec de premiers essais plutôt concluants, il espère à terme intégrer aux vélos un dispositif plus discret « de la taille d’un smartphone » pour permettre aux véhicules autonomes de les repérer. Des nouvelles encourageantes pour les nombreux adeptes de ce moyen de transport très apprécié à travers le monde.




Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.