Kim Kong, une mini-série inspirée d’une histoire vraie sur la Corée du Nord

0


Kim Kong, une série diffusée ce jeudi soir sur Arte est une belle critique des dérives de la dictature nord-coréenne. Le tout à travers un scénario teinté d’un humour délicieux qui devrait convaincre ceux qui se risquent à le regarder.

Kim Kong Arte

La Corée du Nord fait déjà l’actualité ces dernières semaines suite aux différents essais militaires du régime de Kim-Jung-Un. Le coup de projecteur continue avec la série d’Arte diffusée ce soir : Kim Kong. 

Inspirée d’une histoire réelle

Comment parler de la Corée du Nord de façon originale ? Avec humour. C’est le parti pris par Simon Jablonka (Engrenages) et Alexis Le Sec (Cannabis) à l’origine du show Kim Kong pour Arte.

On y découvre un réalisateur de films d’actions (Jonathan Lambert) se faisant enlever sur ordre d’un dictateur asiatique totalement fou (Christophe Tek) pour faire un remake du film King Kong à la gloire de son régime. Si l’histoire peut paraître totalement folle, elle est en fait inspirée d’une histoire vraie. « Un réalisateur sud-coréen, Shin Sang-ok, s’est fait kidnapper à la fin des années 1970 par Kim Jong-il. La vraie histoire n’est pas drôle parce qu’il a passé cinq ans en camp avant de tourner un film pour le régime » explique Simon Jablonka.

Kim Kong, loin de la Corée du Nord

Malgré les références évidentes à la Corée du Nord et à son dirigeant Kim-Jung-Un (notamment au niveau du look), les créateurs insistent qu’il ne s’agit pas du pays, même si celui-ci en est la source. « C’est un pays imaginaire, ce n’est pas la Corée du Nord, même si elle se base sur ce pays. Faire une série sur la Corée du Nord était impossible parce que la réalité est une tragédie » expliquent-ils dans une interview à 20 minutes. Les références seraient plutôt à chercher du côté du « Dictateur » de Charlie Chaplin ou de « To be or not to be » de Lubitsch. Aucun doute toutefois que tout le monde pensera à la Corée du Nord en voyant cette série.

La mini-série « Kim Kong » qui compte 3 épisodes de 52 minutes est à découvrir ce jeudi 15 septembre à partir de 20h50 sur Arte.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.