stress, ondes, troubles musculaires… les véritables dangers de son utilisation

0





Des médecins américains dévoilent aujourd’hui l’impact des smartphones sur la santé humaine, et plus précisément sur les différentes parties du corps humain. Peu de consommateurs le soupçonnent, mais les téléphones mobiles modernes peuvent avoir des conséquences néfastes sur pratiquement toutes les parties du corps, y compris sur le cerveau. Stress, ondes, troubles musculaires, baisse de la vision… de la tête aux pieds, voici quels effets provoquent les smartphones sur votre organisme.

smartphone dangers santé

Ce n’est pas un secret : les smartphones peuvent être mauvais pour la santé. En fonction de la sensibilité de chacun, les effets néfastes peuvent être plus ou moins graves. Ainsi, certains utilisateurs sont totalement insensibles aux ondes émises par les téléphones, mais d’autres y sont si vulnérables qu’ils ne peuvent pas même tenir un téléphone dans leur main. À cause de l’électro-hypersensibilité, certaines personnes sont désormais obligées d’aller vivre dans la forêt, loin des villes surchargées par les ondes. De plus, il a été prouvé que les ondes des smartphones favorisent bel et bien le cancer.

L’impact sur la santé peut aussi être psychologique. De nombreuses personnes sont aujourd’hui victimes d’addiction au smartphone. Un trouble psychologique souvent sous-estimé par ceux qui n’en sont pas victimes, mais qui peut avoir des conséquences aussi graves que l’addiction à la drogue dure. D’ailleurs, une étude britannique révèle que donner un smartphone à un enfant revient à lui offrir un gramme de cocaïne.

Aujourd’hui, des médecins américains basés à Houston, Texas révèlent quelles sont les différentes parties du corps exposées aux dangers des smartphones. Bien plus que ce que l’on pourrait penser, les doigts et les mains sont très fragilisés par l’usage prolongé du smartphone. Sur le long terme, garder son téléphone dans la main peut provoquer des douleurs aux doigts. Les médecins recommandent donc de faire une pause régulièrement pour s’étirer les doigts afin d’éviter l’apparition de ces douleurs.

Smartphone : des conséquences néfastes sur la santé physique et sur la santé mentale

Le cou peut également être fragilisé par l’usage du smartphone. La plupart des utilisateurs ont en effet tendance à baisser la tête pour regarder leur écran. Les médecins déconseillent formellement cette posture, et invitent les utilisateurs à garder leur smartphone au niveau de leurs yeux. En effet, si vous y prêtez attention, vous vous rendrez certainement compte que garder la tête baissée vers votre smartphone fatigue votre nuque. Sur le long terme, les dégâts peuvent être irréversibles.

Les médecins pointent aussi du doigt le stress que peut engendrer l’usage prolongé du smartphone. Certains contenus, notamment sur les réseaux sociaux, peuvent affecter les pensées et les émotions des utilisateurs. Par exemple, en cas d’attentat, suivre les informations en continu peut être une source de traumatisme. Pour éviter ce stress, les experts recommandent de faire des pauses et de ne consulter son smartphone que de temps à autre.

Toujours selon ces médecins, l’usage du smartphone réduit de moitié le nombre de clignements des yeux par minute. Alors que nous clignons normalement des yeux 15 fois par minute, ce nombre est réduit de moitié lorsque nous regardons nos smartphones, ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur la vision. Là encore, il est préférable de prendre des pauses pour permettre à l’organisme de fonctionner normalement. Les médecins recommandent de faire une pause de 20 minutes toutes les 20 minutes.

Vous l’aurez compris, les dangers des smartphones sont nombreux, tant pour la santé physique que pour la santé mentale. De manière générale, pour éviter ces conséquences néfastes, les médecins recommandent de prendre des pauses régulières. Malgré ces risques pour la santé, il serait dommage de se priver de l’usage d’un smartphone. D’ailleurs, les appareils mobiles peuvent aussi avoir des conséquences positives sur la santé. Ils peuvent rendre l’utilisateur plus actif, et les smartphones permettront aussi bientôt de détecter les lésions cérébrales.






Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.