c’est désormais Micromania-Zing qui reprendra vos jeux pour 2 euros

0


C’est lors d’une conférence de presse organisée hier que l’annonce a été faite : Micromania devient Micromania-Zing. La société française spécialisée dans la vente de jeux vidéo et créée en 1983 (puis rachetée par GameStop en 2008) a donc officiellement fusionné avec l’enseigne dédiée à la pop-culture. Lancée en septembre 2015 et filiale de Micromania, Zing Pop Culture permet aux clients d’avoir accès à une offre de produits dérivés basés sur les séries, mangas, comics ou le cinéma. Aujourd’hui, et alors que le jeu vidéo sous sa forme physique commence à perdre du terrain, Micromania a décidé d’avaler sa petite sœur pour ne devenir plus qu’un.

Plus de jouets, plus de chiffre

Néanmoins, ce nouveau nom ne va pas changer grand-chose pour le client. Dans les faits, cela fait bien longtemps qu’une évolution a été opérée dans les magasins puisqu’on peut trouver depuis plusieurs mois des figurines, t-shirts et autres peluches dans les rayons aux côtés des jeux vidéo. Le but de cette annonce est d’officialiser la chose et de faire comprendre aux consommateurs que Micromania-Zing n’est plus une enseigne uniquement dédiée au jeu.

La mise en avant de produits issus de la pop-culture a un objectif précis : permettre à la société d’accroître ses bénéfices en attirant une clientèle plus large et donc, plus conséquente. Si ce sont toujours les jeux vidéo qui se vendent le plus dans les magasins, il est plus aisé de réaliser une marge sur les produits dérivés. GameStop a notamment annoncé dans son dernier bilan financier que les ventes de produits hors jeu vidéo représentent un chiffre d’affaires trimestriel de 122,5 millions de dollars, en hausse de 36%. On comprend donc mieux cette stratégie.

C’est à Marseille et à Metz que les premiers « Micromania-Zing » ouvriront leurs portes avant que les autres enseignes ne changent leur devanture. Sur les réseaux sociaux, le changement a, lui, déjà été opéré.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.