Playerunknown’s Battlegrounds pourrait être censuré en Chine en raison de sa violence

0


Pour une association chinoise, PUBG est trop violent, trop sanglant et prône des valeurs contraires à la doctrine du Parti communiste chinois. En raison de cette déclaration, le jeu de BlueHole pourrait faire l’objet d’une censure en Chine.

Pour peu que vous soyez un joueur PC, vous n’êtes pas sans savoir que Playerunknown’s Battlegrounds collectionne les records comme on accumule les factures. Dernières performances en date : 15 millions d’exemplaires vendus selon SteamSpy, alors que le jeu est toujours en early access, et un pic de joueurs simultanés culminant à plus de 2 millions.

Don’t stop me now

Mais ce succès pourrait connaître un sérieux coup d’arrêt. En effet, l’association China Audio-Video and Digital Publishing veut s’opposer à la diffusion du jeu de survie au sein de l’Empire du milieu. En cause, le cœur même du jeu, à savoir s’entretuer jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un survivant. En plus d’estimer que le gameplay fait preuve d’une extrême violence, l’association chinoise assure que PUBG est contraire aux valeurs de l’État socialiste.

Un coup dur donc pour Bluehole, qui risque de devoir se passer de licence officielle pour PUBG, et ainsi tirer une croix sur le juteux marché que représente la Chine. D’autant que la CAVDPA a consulté la State Administration of Press, Publication, Radio, Film and Television sur le sujet. Cet organisme d’Etat chargé de contrôler la diffusion de contenu au sein du pays est réputé pour être particulièrement vigilant. La SAPPRFT est par exemple à l’origine du bannissement des séries BoJack Horseman et The Big Bang Theory des ondes chinoises.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.