Cette société affirme avoir pu contourner le Face ID de l’iPhone X avec un masque

0


Selon cette société, si vous avez des données sensibles à protéger, vous ne devriez pas utiliser le Face ID de l’iPhone X.

Apple aurait-il surestimé l’efficacité du Face ID de l’iPhone X pour protéger les données de ses utilisateurs ? Avec l’iPhone X, la firme de Cupertino a suivi la nouvelle tendance du marché des mobiles en proposant un smartphone sans bordures. Mais si la plupart des constructeurs ont gardé le scanner d’empreintes digitales (en plaçant celui-ci sur le dos), Apple fait l’impasse sur ce capteur et décide de ne proposer que la reconnaissance faciale avec le Face ID.

Durant la keynote de présentation, le vice-président senior Phil Schiller avait affirmé que les ingénieurs d’Apple ont même travaillé avec des fabricants de masques professionnels et des spécialistes du maquillage d’Hollywood pour s’assurer de la fiabilité du Face ID.

Mais il semblerait qu’en comprenant comment fonctionne l’intelligence artificielle qui détecte les visages sur la fonctionnalité Face ID, il est quand même possible de tromper celui-ci avec un masque.

C’est ce que revendique aujourd’hui la firme de sécurité Bkav. « Nous avons pu tromper l’IA d’Apple […] car nous avons compris comment fonctionnait leur IA et comment la contourner », explique la société dans la publication de ses résultats. D’autres ont essayé de contourner le Face ID avec un masque, mais ont échoué. « […] le FBI, la CIA, les dirigeants du pays, les dirigeants des grandes entreprises, etc. sont ceux qui ont besoin de connaître le problème, car leurs appareils valent des tentatives de déverrouillage illégal. L’exploitation est difficile pour les utilisateurs normaux, mais simple pour les utilisateurs professionnels », ajoute-elle.

Les recherches de cette entreprise ont pris 5 jours et pour la fabrication du masque (avec de l’impression 3D, des parties faites à la main ainsi que des éléments imprimés en 2D), ils ont eu besoin de 150 dollars en plus d’une imprimante 3D accessible au grand public.

Le but de la firme n’est pas de décourager les utilisateurs de l’iPhone X, mais plutôt d’attirer l’attention sur le fait que la reconnaissance faciale n’est pas aussi sécurisée qu’on pourrait le penser. Et elle ne bat pas encore le scanner d’empreintes digitales (mais même les empreintes digitales peuvent être falsifiées).

En 2008, lorsque les fabricants de laptops ont commencé à utiliser la reconnaissance faciale, Bkav avait également  prouvé qu’il est possible de la contourner.

(Source)



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.