La fin de Dragon Ball Z pourrait être entièrement revue à cause de Dragon Ball Super

0


La fin du manga Dragon Ball et de l’anime Dragon Ball Z, tout le monde la connait. Dix années après avoir terrassé Bou, Gokû, Vegeta et leurs amis se retrouvent afin de disputer un nouveau Tenkaichi Budokai. La paix est restaurée sur Terre et nos héros viennent pour s’amuser. Mais pas seulement. Car si Son Gokû est présent, c’est parce qu’il a fait un vœu auprès de Shenron avant de tuer Bou grâce au Genkidama.

Il souhaitait en effet que son ennemi soit réincarné en quelqu’un de bien. Et il sait que cette personne, née sur Terre, est présente à ce tournoi. On découvre alors Oob, cette fameuse réincarnation en bien de l’ennemi le plus puissant qu’aient combattu nos héros Saiyans durant l’histoire de Dragon Ball. Après avoir constaté de l’énorme potentiel du jeune humain, Gokû décide de l’emmener avec lui pour l’entraîner. Fin de Dragon Ball Z.

• Lire aussi : [Dragon Ball Super] On vous explique pourquoi l’épisode spécial d’hier nous a mis une énorme gifle

Toriyama dans l’incertitude

C’est aussi le point de départ de Dragon Ball GT, mais n’oublions pas que cette série de 64 épisodes n’est officiellement plus canon. Aujourd’hui, c’est bien Dragon Ball Super la véritable suite de Dragon Ball Z. L’histoire de l’arc Super se déroule un an après la mort de Bou et donc, l’ensemble des aventures qui nous sont contées se passe durant le cycle de dix ans qui séparent les derniers chapitres du manga.

Et si ce combat n’existait plus ?

Présents lors du salon du manga de Barcelone, les deux producteurs Hiroyuki Sakurada et Kimitoshi Chioka, qui officient sur Dragon Ball Super, ont expliqué qu’il était tout à fait probable que la fin de l’animé actuelle supprime celle du manga original et qu’une toute nouvelle soit mise sur le tapis. C’est le site ComicBook qui lâche la bombe après avoir visionné un entretien, en espagnol, que vous pourrez voir ci-dessous.

Akira Toriyama, qui supervise l’ensemble des travaux menés sur la série lancée en juillet 2015, mais aussi sur les manga dessinés par Toyotarō, n’aurait pas encore pris sa décision. Mais selon les deux producteurs nippons, l’auteur du manga original ne sait pas encore s’il va pouvoir (et comment il va faire) lier les deux séries. Il se pourrait même qu’une nouvelle fin soit imaginée, plus en rapport avec l’ensemble des éléments amenés dans Dragon Ball Super. Il faut dire que les dernières transformations ne sont pas énoncées dans la fin de Dragon Ball Z qui se situe plusieurs années après que Goku soit parvenu à maîtriser le Super Saiyan God, le Super Saiyan Blue et désormais l’Ultra Instinct.

• Lire aussi : Dragon Ball Super : Que vaut l’anime après 100 épisodes ?

Gokû est bien plus puissant que Toriyama l’avait imaginé au départ

La peur des incompréhensions

Toriyama serait donc gêné par ces nouveautés qu’il n’avait pas imaginé il y a plus de vingt ans et ne saurait pas comment les intégrer logiquement à la fin initiale. À noter néanmoins que Oob est lui toujours de la partie puisque Gokû parle dans un épisode de Dragon Ball Super « d’un jeune enfant puissant, réincarnation de Bou, pas encore en âge de se battre » peu de temps avant l’Arc du Tournoi du pouvoir. Il s’agit là en tout cas d’une nouvelle qui devrait énerver les fans de la saga.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.