Le site Alibaba établit un record de vente hallucinant pour son « Black Friday » chinois

0


Longtemps décrit comme le Amazon asiatique, le groupe Alibaba ne cesse de croître. Ses derniers chiffres de ventes indiquent une progression record.

Le 11 novembre n’est pas fêté de la même manière par tous (quand il est fêté). S’il marque la fin de la Grande Guerre chez nous, c’est également la fête des célibataires en Chine. Aussi nommé « la fête des branches sèches », ce jour de festivité est particulièrement célébré par les jeunes du pays, qui en ont fait une sorte de Saint Valentin inversée.

Flairant la bonne occasion, Jack Ma, fondateur d’Alibaba, en a profité pour proposer d’importantes démarques, à la manière du Black Friday américain. Et l’homme d’affaires peut se frotter les mains, car il a battu des records de ventes pour cette édition 2017.

« Créé par le groupe Alibaba, le 11.11 Global Shopping Festival propose 24 heures de promotions en ligne à ses 450 millions d’utilisateurs sur l’ensemble de ses plateformes. […] Il bouleverse l’écosystème de l’e-commerce chinois et génère des ventes qui dépassent le Black Friday et le Cyber Monday réunis »

Le groupe vient en effet d’annoncer avoir réalisé 21,7 milliards d’euros de ventes durant ces 24 heures. C’est l’équivalent du PIB de pays comme l’Afghanistan ou le Sénégal. Un montant hallucinant, qui marque une augmentation de 39 % par rapport à l’année passée.

Les méthodes de consommation évoluent

L’analyse de ces résultats montre que l’achat via le smartphone explose. Quasiment 90 % des transactions ont été effectuées grâce à un mobile. Plus fou encore, un pic de 256 000 transactions à la seconde a été atteint durant la journée. Les produits achetés ne proviennent pas tous de Chine puisque 60 000 marques étrangères proposaient leurs produits à des tarifs réduits.

Les ambitions de Jack Ma sont colossales puisque ce dernier aimerait viser les deux milliards de clients pour les 20 années à venir. D’ici là, nous devrions être neuf milliards d’êtres humains donc rien n’est impossible.

Le groupe Alibaba n’évoque en revanche pas l’impact environnemental de son record, et de la logistique associée. L’association Greenpeace en a donc profité pour souligner une véritable « catastrophe » écologique, en pointant évidemment les quantités massives de gaz à effet de serre rejeté lors de la fabrication des emballages et l’expédition des colis.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.