la SVoD plébiscitée par 1 Français sur 5

0


Le succès insolent de Netflix a au moins un avantage, le marché de la SVoD se porte à merveille et l’offre est aussi protéiforme que qualitative. Malgré un usage encore timide, un(e) Français(e) sur 5 est abonné(e) à l’une de ces plateformes de streaming.

40 % d’utilisateurs supplémentaires en un an. C’est par ce chiffre que Mediamétrie débute son baromètre SVoD en France. Un baromètre au beau fixe et qui ne demande qu’à poursuivre sur sa lancée.

Ils sont ainsi 21 % des 6 ans et plus à utiliser une plateforme de SVoD quand ils n’étaient que 15 % en 2016 et à peine plus d’un sur 10 (12 %) en 2015. Une croissance mise au crédit de Netflix, leader devant Canal Play et SFR Play, et dont le succès pousse le secteur à se développer et enrichir son offre.

• Lire aussi : [Comparatif] Quelle offre de SVoD choisir cette année ?

Netflix porte le secteur

À grands renforts de communication, la SVoD s’est fait connaitre du grand public, dès 2011 avec le lancement de CanalPlay, mais surtout en 2014 avec l’arrivée du mastodonte US Netflix dont la force de frappe a porté ses fruits. Aujourd’hui, 9 Français(e) sur 10 disent connaitre au moins une plateforme de SVoD. C’est 22 points de plus que lors du premier baromètre Médiamétrie trois ans plus tôt.

La SVoD est véritablement entrée dans les habitudes des Français(es) puisqu’ils sont 44 % à utiliser leur plateforme tous les jours. Et ils en sont satisfaits, outre les 41 % d’anciens utilisateurs recensés, 87 % des SVoDistes envisagent de poursuivre cette utilisation.

• Lire aussi : Le service de VoD de Disney sera moins cher que Netflix

Les raisons d’un tel succès ? Le contenu. 46 % font le choix de la SVoD pour la richesse de leur catalogue. Les séries sont les plus plébiscitées, devant les dessins animés et les films. Mais le versant technologique de ces plateformes n’est pas oublié : les fonctionnalités comme la reprise de lecture, le multiécran ou le mode hors-ligne sont autant d’atout et de critères d’appel. Tout comme l’absence de publicité et la flexibilité qu’une telle plateforme octroie (abonnement sans engagement, mode hors ligne).

La SVoD est donc promise à un bel avenir.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.