Mario pourrait revenir au cinéma grâce au studio de Moi, Moche et Méchant

0


Nintendo envisagerait de faire revenir sa célèbre mascotte dans les salles obscures, mais cette fois à l’aide d’un film d’animation. Une tâche qui incomberait à Illumination Entertainment, studio derrière la trilogie Moi, Moche et Méchant et créateur des Minions.

Pendant que les vieux de la vieille qui ont grandi dans les années 90, font signe de dénégation en versant une larme de tristesse à la simple évocation de « Mario » et « cinéma » dans la même phrase, les plus jeunes lecteurs peuvent se demander pourquoi la mascotte de Nintendo ferait son « retour » sur grand écran.

Eh bien sachez que le brave ex-plombier du royaume Champignon n’en est pas à son coup d’essai avec le 7e Art. En 1993, Super Mario Bros. sortait dans les salles obscures. Nous nous contenterons de dire que le film porté par Bob Hoskins (Qui veut la peau de Roger Rabbit) est un infâme désastre. Et pourtant, 24 ans plus tard, le constructeur japonais aimerait bien revoir Mario occuper les cinémas.

Et pour ceux qui ne sauraient pas de quoi on parle, Karim Debbache est encore celui qui parle le mieux du film Mario.

It’s Me, Minion !

Le Wall Street Journal rapporte que Nintendo serait en pourparler avec Illumination Entertainment pour produire un film d’animation basé sur l’univers créé par Shigeru Miyamoto. Ce dernier deviendrait d’ailleurs producteur sur le futur film, à condition qu’un accord soit trouvé entre les deux studios. Le travail de Illumination Entertainment ne vous est peut-être pas inconnu puisqu’il s’agit du studio à l’origine des Minions et de la saga Moi, Moche et Méchant.

De son côté, Nintendo n’a ni confirmé, ni infirmé l’existence d’un tel projet. L’arrivée potentielle d’un film d’animation sur Mario n’a en revanche rien de surprenant, car il s’inscrit dans la nouvelle politique de Nintendo qui consiste à sortir ses univers du carcan du jeu vidéo. On en veut pour preuve la récente collaboration entre Nintendo et Uniqlo, ou l’accord avec Universal pour l’ouverture d’attractions estampillées Nintendo dans plusieurs parcs à thème.

• Lire aussi : [Test] Super Mario Odyssey : une aventure homérique ? [Nintendo Switch]

Si le projet voit bel et bien le jour, espérons que la qualité du résultat final parvienne à faire oublier le fiasco du film de 1993. Certes, le choix de l’animation plutôt qu’un film live est judicieux, mais au vu de « l’excellence » du film Angry Bird, on reste sceptique.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.